Aller au contenu principal

Agriculture durable
Agronomie : la féverole d’hiver fait voir l’avenir en vert

Portée par le négoce agricole Centre-Atlantique, la démarche vert l’avenir s’attelle à déployer des solutions environnementales depuis 2017. Parmi elles, l’implantation de la féverole d’hiver, accompagnée en Deux-Sèvres par les établissement Lamy-Bienaimé.

Même si la féverole d’hiver a un meilleur rendement que celle de printemps, Cédric Clochard, technicien aux Ets Lamybienaimé, et Pierre Fichet estiment qu’il faudra que la pluie s’invite bientôt sur les 9 ha plantés par le jeune agriculteur pour que les graines arrivent à pleine maturité.
© CP

Cet automne, ou plutôt courant décembre, en raison d’une pluviométrie qui a perturbé les semis, 35 agriculteurs clients de l’entreprise de négoce Lamy-Bienaimé ont intégré de la féverole d’hiver à leurs assolements sur des zones de tests d’une dizaine d’hectares chacune environ, autour de Lusseray. « Cette légumineuse apporte une réponse globale aux attentes des agriculteurs et de la société », souligne François Gibon, directeur du négoce agricole Centre-Atlantique. Côté céréaliers et éleveurs, la féverole d’hiver permet de diversifier et d’allonger les rotations, ne nécessite pas d’engrais azoté et c’est une culture dont la conduite est plutôt simple à mettre en oeuvre, plus qu’un soja par exemple. « Nous avons choisi la variété Irena parce qu’elle présente le plus haut taux de protéines, soit 29 %, présente Cédric Clochard, technicien chez Lamy-Bienaimé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
Publicité