Aller au contenu principal

PAC
950 télédéclarations PAC pour 5 600 dossiers attendus

La proportion de télédéclarations (17%) progresse en Deux-Sèvres. Mais on est encore loin des 30% au niveau national.

Sur les 5 600 déclarations de surface PAC attendues cette année en Deux-Sèvres, 950 ont été télédéclarées, soit 17 % comparativement aux 13% de l’année précédente (750). Cette progression en Deux-Sèvres, même s’il est encore loin du pourcentage national évalué cette année à 30% contre 23% en 2008, résulte principalement des déclarations non aidées.

Selon Jean-Louis Bourdais, à la DDEA, sur les 950 dossiers, 675 télédéclarations (71%) ont été faites par les agriculteurs eux-mêmes, soit l’inverse du pourcentage national puisque les deux tiers ont été recueillis avec l’appui d’un organisme de service.

L’administration et les agriculteurs auraient intérêt à télédéclarer. « Télépac évite les erreurs », souligne Jean-Louis Bourdais, compte tenu des systèmes de cohérence mis en place tout au long de la procédure. « Une déclaration papier sur deux, nécessite l’envoi d’un courrier pour complément d’information », fait-il remarquer.

Cette année, 457 dossiers de demande de PMTVA sur 2074 attendus, ont été télédéclarés, contre 332 en 2008. Cete procédure est mise en place pour la deuxième année. La nouveauté vient de la déclaration pour la prime à la brebis : 92 dossiers sur 1106 attendus, soit 8,5%, contre 4% en France.

 

 

 

Avec la réorganisation de la DDEA, les horaires d’ouverture, rue Alsace Lorraine, à Niort, ont été modifiés. Les bureaux sont désormais ouverts au public de 13h30 à 16h30 du lundi au vendredi.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

19 marchés festifs tout au long de l’été
Lieu de convivialité, les MPP offrent aux agriculteurs une occasion de se faire connaître localement. Les agriculteurs se…
Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
Agri-apiculteur, Thomas fait le pont entre deux mondes
Le 19 avril, la coopérative Cavac a annoncé le lancement de son miel Nectar des champs, fruit d’un travail engagé avec quatorze…
Publicité