Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Améliorer la conservation des fruits et légumes grâce à la lumière pulsée

Après la récolte, de nombreux pathogènes menacent les fruits et les légumes. Pour les éradiquer et améliorer la durée de conservation, l’entreprise Sanodev, basée à Limoges, a imaginé un nouveau système de désinfection par lumière pulsée.

Laure Sandoval, PDG de Sanodev, entourée de Gilles Mertillat, technicien de l’ITU génie mécanique, et Arnaud Lamardelle, chef de projet nouveaux produits à Sanodev.
Laure Sandoval, PDG de Sanodev, entourée de Gilles Mertillat, technicien de l’ITU génie mécanique, et Arnaud Lamardelle, chef de projet nouveaux produits à Sanodev.
© P.D.

Lancé en 2014, le concours « Innovations pour l’agriculture » récompense les entreprises aux projets innovants et tournés vers l’agriculture. C’est au salon de l’agriculture de Nouvelle-Aquitaine que les lauréats 2018 ont été récompensés. Parmi eux, l’entreprise limougeaude Sanodev, pour son projet de désinfection des fruits et légumes par lumière pulsée. « Ce troisième prix va nous aider à financer le dépôt de brevet », confiait alors la dirigeante de l’entreprise, Laure Sandoval.

Actuellement, la conservation des pommes bio est problématique. En effet, l’impossibilité de traiter les fruits après récolte rend inévitable la survenue de maladies, notamment des gloeosporioses (voir encadré). Le champignon responsable se développant en chambre froide, les pertes peuvent atteindre 60 %. « Avec la machine que nous développons, nous espérons abaisser les pertes à 10 % et allonger la durée de conservation de six mois, précise Laure Sandoval. Pour l’instant, les premiers tests ont montré une augmentation de 20 % de la durée de conservation ». Le principe utilisé est simple : concentrer les UV de la lumière pour les restituer sur un temps court sur les fruits.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Un entrepreneur français lance une «agence internationale de notation des sols»

L'entrepreneur Quentin Sannié, co-fondateur de Devialet (start-up hi-fi) a annoncé, dans un communiqué le 5 juin, le lancement…

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Grégory Nivelle, nouveau président de la Fnsea 79 : « Les agriculteurs n’imposent pas un modèle, ils répondent à des attentes »
Mardi 9 juin, la nouvelle équipe de la FNSEA 79 a élu Grégory Nivelle président. L’éleveur laitier du sud Deux-Sèvres succède à l…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Un cheptel en légère hausse
Thierry Baudouin raccroche après quatorze ans de présidence. Catherine Gallard et Emmanuel Turpeau prennent le relais avec de…
Publicité