Aller au contenu principal

Ammoniac: Splann pointe les écueils des politiques de réduction en Bretagne

© ASP NA

L’association Splann a publié le 14 juin sur son site deux volets de sa 1ère enquête consacrée aux émissions d’ammoniac en Bretagne. Les journalistes y soulignent plusieurs écueils des politiques régionales en matière de lutte contre les émissions d’ammoniac, dont le manque de moyens accordés à la surveillance de l’air.

L’association Air Breizh serait, selon son directeur, «la plus pauvre de France métropolitaine», avec un budget annuel de 1,5 million d’euros. Comme le rappellent les journalistes, les associations sont financées par la TGAP, dont les exploitations agricoles sont exemptées.

Concentrant «58% du cheptel et de la production porcine française» sur 5% de la SAU nationale, la Bretagne occuperait la 1ère place en matière d’émissions d’ammoniac au niveau national, selon les auteurs.

Malgré les problèmes sanitaires et environnementaux liés, les recommandations du plan national de réduction des émissions de polluants atmosphériques (Prépa) ou de la mission régionale de l’Autorité environnementale ne seraient pas suivies, selon les auteurs. «Certaines mesures jugées efficaces par la profession agricole sont rarement appliquées, car trop coûteuses», écrivent les journalistes, évoquant des dérogations préfectorales.

Autant de projets qui bénéficieraient malgré tout d’aides publiques (UE et Région), parfois à hauteur de plusieurs millions d’euros. «Rien de neuf sous le soleil», critique la FRSEA de Bretagne dans un communiqué le 14 juin, rappelant que «la profession agricole a fait le choix de maintenir et développer les actions autour de l’ammoniac initiées depuis plus 20 ans».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Le guichet pour les aides de crise ouvre le 22 juillet
Annoncée en mars, l’aide aux éleveurs ayant dégagé un revenu inférieur à 11000€ en 2020 sera mobilisable du 22 juillet au 15…
Publicité