Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Antibiorésistance : « On est dans la désescalade »

Bon point pour les éleveurs français : leur utilisation d’antibiotiques vétérinaires a diminué de 37 % en cinq ans, soit plus que l’objectif de - 25% fixé par le premier plan Ecoantibio 2012-2016. Retour sur la lutte contre l’antibiorésistance avec Arpant.

Michaël Treilles devant l’un des 1 200 antibiogrammes que le laboratoire interdépartemental Qualyse, situé dans la zone d’activités Montplaisir à Champdeniers, analyse chaque année. Ici, une bactérie Escherichia coli (E.coli) a montré une résistance à la pénicilline.
Michaël Treilles devant l’un des 1 200 antibiogrammes que le laboratoire interdépartemental Qualyse, situé dans la zone d’activités Montplaisir à Champdeniers, analyse chaque année. Ici, une bactérie Escherichia coli (E.coli) a montré une résistance à la pénicilline.
© A.F.

« Le problème n’est pas de prendre des antibiotiques mais de générer des résistances ", pose Michaël Treilles, directeur de recherche et développement chez Qualyse. Des années 1950 à 2000, des antibiotiques de plus en plus puissants et aux spectres de plus en plus larges se sont succédé. « Mais c’est fini. Il n’y a pas d’intérêt économique pour les laboratoires pharmaceutiques à chercher des antibiotiques encore plus forts pour des bactéries multirésistantes singulières », constate-t-il. Tout l’enjeu pour Qualyse, et l’humanité, est de trouver comment préserver les bactéries sensibles aux antibiotiques.

« Résister à un antibiotique coûte à une bactérie. Et plus elle est stressée, plus elle résiste avec force. L’idée est donc qu’elle subisse moins de pression pour que les souches sensibles aux antibiotiques redeviennent majoritaires, explique le scientifique.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les bruits liés aux canons effaroucheurs d’oiseaux

L’agriculture génère des bruits, notamment pendant la saison des gros travaux, récolte, semis, et notamment lors des semis de…

Le déconfinement se prépare en Deux-Sèvres
Département classé vert, les Deux-Sèvres sont très peu touchés par l’épidémie de Covid-19. La sortie du confinement se prépare…
Partir de la ferme... pour mieux revenir
Alexandre Brousseau rejoint l’exploitation familiale à Nueil-les-Aubiers, après avoir acquis de l’expérience comme technicien-…
Hélène Blaud, présidente nationale des anciens exploitants
Jeudi 14 mai, Hélène Blaud a été élue présidente de la section nationale des anciens exploitants. Pendant trois ans, la Deux-…
L’agroalimentaire a mis les bouchées doubles pendant le confinement
La fermeture de la restauration hors domicile a obligé la filière à se tourner vers la grande distribution, alors que la demande…
Tourisme vert pour un département "vert"

Après les annonces du gouvernement sur un plan de relance du tourisme, avec une enveloppe de 18 milliards d’euros à la clé, le…

Publicité