Aller au contenu principal

Après six ans, les opposants jugent les décisions trop rapides

Après six ans de concertation, le projet de création de réserves de la Sèvre Niortaise peine encore à avancer. La profession agricole rappelle que ce travail de longue haleine a été validé à chaque étape. Les opposants jugent les décisions trop rapides.

Le budget total du programme de création de ressources est de 61,6 millions d’euros, dont 70 % financé par des fonds publics.
Le budget total du programme de création de ressources est de 61,6 millions d’euros, dont 70 % financé par des fonds publics.
© N.C.

Courant septembre, les Coderst des départements concernés par le projet de création de réserves sur la Sèvre Niortaise ont émis des avis favorables. Qu’elles soient des Deux-Sèvres, de la Vienne ou de la Charente Maritime, les trois instances ont soutenu la signature de l’arrêté de loi sur l’eau. Alors qu’Isabelle David, préfet des Deux-Sèvres, doit, en apposant sa signature sur ce document, autoriser la mise en œuvre des réserves de substitutions du bassin de la Sèvre Niortaise, Europe Écologie - les Verts réagit. En début de semaine, le parti politique invitait la représentante de l’État à déclencher un moratoire.

Un point de vue que ne partagent pas les porteurs du projet de création de ressources. « La coop de l’eau a été créée fin 2011 pour porter une démarche visant à rétablir le bon état quantitatif de l’eau imposé par la loi », précise Thierry Boudaud, vice-président. Et de juger pour sa part que le débat public a été conduit tout au long des nombreuses années de préparation. « La Clé du Sage de la Sèvre Niortaise, parlement local de l’eau, votait, en septembre dernier, en faveur du projet » ; « l’enquête publique organisée au printemps dernier a permis à chacun de s’exprimer. Trois réunions publiques ont eu lieu au cours de cette période. Cinq avaient été programmées au préalable », rappelle-t-il.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
Étang de Beaurepaire : la digue fermée à la circulation complique le quotidien
La fermeture de la route qui traverse l’étang de Beaurepaire oblige à faire un détour de 10 kilomètres. Les fonds pour mener les…
Publicité