Aller au contenu principal

Arboriculture : la tavelure est de retour

500 mm de précipitations sont tombés depuis le 15 mars sur les vergers deux-sévriens. Résultat : après s’être fait discrète ces dernières années, la tavelure du pommier revient en force. Le puceron cendré aussi, dont le cycle va se prolonger jusqu’au milieu de l’été.

Seules 5 ou 6 variétés commerciales sont résistantes à la tavelure mais elles ne protègent pas à 100 % de la maladie.
Seules 5 ou 6 variétés commerciales sont résistantes à la tavelure mais elles ne protègent pas à 100 % de la maladie.
© Réussir fruits et légumes

Les programmes de traitement sur les contaminations primaires sont terminés et pourtant, les pommiers sont loin d’être intacts ». Conseiller chez Label’Pom à Secondigny, Christophe Bellanger plante le décor. Ces quatre ou cinq dernières années, en Deux-Sèvres, la tavelure s’était fait oublier. Conséquence de printemps peu pluvieux. Mais en 2018, la voici de retour. Pas étonnant : 500 mm d’eau sont tombés depuis le 15 mars sur le département et la douceur s’est installée. « Des conditions idéales pour les maladies fongiques telles que la tavelure, rappelle Christophe Bellanger. Il y a toujours des spores qui traînent, dispersées par le vent depuis les pommiers des haies voisines ».

Lire la suite dans Agri 79 du 22 juin 2018

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Influenza Aviaire, Deux-Sèvres, Augé
Grippe aviaire : le sud-ouest des Deux-Sèvres concerné par des mesures de prévention
Le virus hautement pathogène H5N8 a été détecté le 20 octobre sur deux cygnes tuberculés aux Pays-Bas. Pour limiter les risques d…
La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
Capr'inov, un salon à huis clos

Pas de public, pas d’exposant. C’est une édition spéciale de Capr’inov que l’équipe du salon de la chèvre est contrainte d’…

À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
Plombier, il arrête tout pour reprendre la ferme de son père
Mathieu Moreau, plombier chauffagiste depuis quinze ans, a eu un déclic pendant le confinement : c’est peut-être à lui de…
Publicité