Aller au contenu principal

Artificialisation: les députés affinent leur définition

© Bordeaux Port Atlantique

Plusieurs amendements adoptés le 14 avril en séance publique dans l’hémicycle ont précisé la définition de l’artificialisation introduite par le PJL Climat. «Nous avions besoin de préciser cette définition, pour ne laisser aucune ambiguïté», a souligné la ministre déléguée au logement Emmanuelle Wargon. Un amendement de Florence Lasserre (Modem, Pyrénées Atlantiques) prévoit qu’un sol sera regardé comme artificialisé lorsque son occupation porte atteinte à ses fonctions écologiques, et «en particulier ses fonctions biologiques, hydriques et climatiques ainsi que son potentiel agronomique».

« Cet amendement répond à de nombreuses préoccupations des députés», a souligné Emmanuelle Wargon. Un second amendement de la députée Lise Magnier (Agir ensemble, Marne), vient apporter un alinéa après cette définition, en soulignant que « les surfaces de pleine terre ne sont pas considérées comme artificialisées ». Après consultation avec des parlementaires et des experts, la ministre a reconnu que la version précédente du texte, qui ne détaillait pas les fonctions, mettait sur le même plan «la création d’un parking et celle d’un espace vert», alors que «nous voulons garder une forme de diversité à l’intérieur de nos espaces urbains».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité