Aller au contenu principal

Artificialisation: les préfets devront rendre des comptes sous six mois (gouvernement)

© youmatter.world

Par une circulaire publiée le 20 octobre, le ministère de la Transition écologique demande aux préfets de lui rendre des comptes sous six mois des mesures contribuant «à la lutte contre l’artificialisation des sols et à l’atteinte, en 2050, du Zéro artificialisation nette».

Comme le rappelle le gouvernement, la loi Climat promulguée en août 2021 prévoit «de réduire de moitié, sur les dix prochaines années, le rythme d’artificialisation des sols au niveau national» avec des échéances de deux à six ans. Pour y répondre, les préfets devront encourager les Régions à «constituer les instances de dialogue associant les collectivités et l’État», et à «accompagner spécifiquement les collectivités du bloc communal dans la préparation des échéances».

«L’échelle intercommunale est en effet la plus pertinente pour garantir l’efficacité des stratégies territoriales en matière de sobriété foncière dans la durée», souligne le ministère de la Transition écologique. Le gouvernement recommande en conclusion aux préfets d’inciter «un maximum de communes et d’intercommunalités à s’engager dans des opérations de revitalisation des territoires».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
PaillÔtop, le matériel qui botte les éleveurs
Le Gaec du Vieux Chêne, à Luché-Thouarsais, utilise la pailleuse automatique d’ALB Innovation depuis le début de l’année. L’…
Publicité