Aller au contenu principal

Bien vieillir
Asept Poitou, optimiser la prévention santé

L’Asept Poitou organisera 135 actions en 2020 dans les Deux-Sèvres et la Vienne.

Inauguration ASEPT Poitou avec Grégoire Augeron, président de l’Asept et de la MSA Poitou, Maryline Lambert, directrice de la CPAM 86, Liliane Lelièvre-Zamora, directrice de la CPAM 79, et Pierre Pigeon, directeur de l’Asept Poitou et de la MSA Poitou
© Léa Calleau

Ateliers « bien vieillir », amélioration du dépistage des cancers et accompagnement des aidants sont les premières missions de l’association de santé, d’éducation et de prévention sur les territoires du Poitou (Asept Poitou). Cette association rejoint un réseau national d’Asept, qui met en commun les expertises de différents acteurs pour toucher un public plus large. Dans le Poitou, cette association est née de la volonté de la caisse primaire d’assurance maladie et de la MSA 79-86, avec la collaboration de l’association de retraités d’entreprises et d’organismes professionnels agricoles et agroalimentaires, Générations mouvement et les fédérations des Centres Sociaux des deux départements.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Publicité