Aller au contenu principal

Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres
"Assez de l'instrumentalisation de l'agriculture!"

Thomas Gaillard, président de JA79
© CM

Dans un contexte économique rarement aussi dégradé, les agriculteurs continuent de subir une pression morale insupportable, mais également des actes violents : intrusions filmées dans les élevages, propriétés privées violées. Les images manipulées, sont ensuite étalées dans les médias. Le point de rupture n’a jamais été aussi proche !   

Les modes de production sont dénoncés, souvent à tort, par des extrémistes de la « bien-pensance » qui connaissent des réalités à mille lieux de celles des agriculteurs.

Cette minorité, forte d’actions « coup de poings », se nourrit d’une importante exposition médiatique pour tenter d’imposer sa vision du monde au reste de la société. L’agriculture souffre aujourd’hui de ces accusations et remises en question permanentes, surtout quand elles ne sont pas justifiées.

Ce dimanche, à Epannes, un énième rassemblement non autorisé est organisé contre le projet de retenue d’eau.

Ne pas effacer le dialogue et le travail déjà accompli

Ce projet, comme tous les projets agricoles de cette envergure sur le territoire, a été construit dans le dialogue avec de nombreux partenaires, élus politiques locaux et régionaux. Les agriculteurs du secteur, engagés, ont déjà amorcé de nombreuses transformations sur leurs exploitations, intégré l’agroécologie dans leur process, mis en place des investissements collectifs dans un esprit d’économie sociale et solidaire.

Ne laissons pas tout ce travail s’effacer face aux intérêts politiques de quelques-uns ! Car oui, la manifestation de dimanche fait figure de tribune politique dans un contexte d’élections régionales approchant. Preuve en est, l’annonce de personnalités politiques nationales, toutes des professionnels de l’agitation.

Doit on voir ici la dernière gesticulation désespérée d'un mouvement qui a été lâché par les personnes raisonnables et soucieuses de l’environnement. Ces dernières ont constaté les efforts et engagements pris par les agriculteurs en faveur de la biodiversité, en faveur d'une agriculture viable et durable, profitable aux territoires, communes et leurs habitants.

L’agriculture se cultive, et ce sur le long terme, au prix des efforts de ceux qui la font : LES AGRICULTEURS.

De grâce, ne la laissons pas être un dommage collatéral d’une guerre politique et médiatique. Ces dommages qui, aujourd’hui, atteignent même les familles des agriculteurs visés.

De telles répercussions ne peuvent qu’appeler à la retenue et à la modération : comportements auxquels s'astreignent les agriculteurs eux-mêmes et dont certains seraient bien inspirés de s'imprégner.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité