Aller au contenu principal

Elevage info
Assurer la qualité de l’ensilage de luzerne

© Source : Réussir - Crédit : Trust'Ing

La luzerne est un produit particulier à ensiler, il faut atteindre 40-45 % de MS pour limiter les pertes par les jus et le développement de butyriques. Si une étape du chantier laisse un doute sur la bonne conservation du fourrage, des conservateurs peuvent aider. Il en existe deux types : les acides et les bactéries, et chacun a une action bien spécifique.

Parmi les acides, l’acide propionique a une action surtout sur les zones en contact avec l’air. Il ralentit le développement de bactéries et l’échauffement sur le front d’attaque. L’acide formique va permettre d’acidifier plus vite le fourrage, il est notamment utile lorsque l’on récolte un fourrage avec un taux de MS plus faible.

Les bactéries lactiques utilisées sont les homofermentaires et les hétérofermentaires, elles ont besoin de sucres pour s’activer (10-12 % de sucre dans la matière sèche) et d’enzymes pour mettre les sucres à disposition des bactéries. Les bactéries homofermentaires accélèrent la diminution du pH et réduisent le développement de bactéries indésirables. Tandis que les bactéries hétérofermentaires sont des retardateurs d’échauffement, peu efficaces pour diminuer le pH et plus exigeantes sur la richesse en sucres du fourrage. Dans tous les cas, si le dosage prescrit n’est pas respecté, l’action sera incomplète voire inutile.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité