Aller au contenu principal

Au-delà de la polyvalence des bâtiments, celle des éleveurs

Loïc Marolleau, adhérent de Volinéo, a diversifié les espèces produites dans son élevage. De légers investissements ont permis d’adapter les équipements. La volonté de l’éleveur de changer ses habitudes est au c½ur de cette évolution tirée par les marchés.

Loïc Marolleau et son épouse Mireille devant les bâtiments aujourd’hui équipés pour produire poulets, pintades et dindes démarrées.
Loïc Marolleau et son épouse Mireille devant les bâtiments aujourd’hui équipés pour produire poulets, pintades et dindes démarrées.
© C.P.

Les plus gros blocages, comme souvent, sont dans la tête de l’éleveur, croit Loïc Marolleau. Aviculteur spécialisé, installé à l’Absie, il possède 3 900 m2 de bâtiments. « Jusqu’en 2005, j’y ai enchaîné les bandes de poulets ». Et puis il y a eu l’épisode de grippe aviaire avec ses conséquences sur les vides sanitaires. « Ils ne cessaient de se prolonger. Nutri-Vendée, qui était mon groupement de producteurs, m’a proposé, m’a incité à faire de la pintade. Au moins un lot par an ».
D’abord pour optimiser le temps de production des bâtiments, ensuite par goût puis pour des raisons de sécurité sanitaire, Loïc a accepté de sortir de sa zone de confort en diversifiant la production sur le site. « Il fallait tout réapprendre. C’était là, le plus gros effort. En termes d’équipement, les dépenses étaient raisonnables. Le matériel s’adapte aux deux espèces même si progressivement j’ai homogénéisé le matériel d’abreuvement et les mangeoires. À titre d’exemple, les pipettes multidirectionnelles ont été généralisées ».

Bien que mesurés, les investissements ont été aidés. « Il y a eu un après 2006. La diversification, subie dans les mois qui ont suivi cet épisode de grippe aviaire, est devenue au fil du temps une stratégie. Aujourd’hui, Volinéo assoit son développement sur la polyvalence de ses éleveurs. En conséquence, la coopérative suscite cet engagement par des accompagnements financiers », explique Fabrice Rocheteau, responsable de la filière Litière de Volinéo.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

19 marchés festifs tout au long de l’été
Lieu de convivialité, les MPP offrent aux agriculteurs une occasion de se faire connaître localement. Les agriculteurs se…
Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
Agri-apiculteur, Thomas fait le pont entre deux mondes
Le 19 avril, la coopérative Cavac a annoncé le lancement de son miel Nectar des champs, fruit d’un travail engagé avec quatorze…
Publicité