Aller au contenu principal
Font Size

Melons Rouge-Gorge
Le Rouge-Gorge : « Aucun emploi n’a été sauvé »

© Vienne Rurale

Le plan social arrive bientôt à son terme, avec le licenciement de 36 des 73 salariés de l’entreprise Rouge-Gorge, qui met fin à la production de melons pour se consacrer à la culture des pommes. Pour Éric Blot, délégué CFDT de l’entreprise, ces chiffres ne prennent pas en compte quatre personnes qui devaient partir à la retraite en 2020. « Ce plan social n’a pas abouti, aucun emploi n’a été sauvé », déplore le syndicaliste. Les personnels concernés ont passé un entretien préalable, où ils se sont vu proposer un contrat de sécurisation professionnel (CSP). Ils peuvent conserver 75% de leur salaire brut pendant un an, sous condition de répondre aux sollicitations de Pôle emploi. Ils auront accès à un fichier avec les offres d’emploi des entreprises du pays thouarsais, régulièrement alimenté, pendant un an. Le personnel dispose d’un délai de réflexion de 21 jours. Une réunion est programmée le 10 mars avec un conseiller Pôle emploi pour répondre à leurs questions sur le CSP, avant les premiers départs prévus les 18 et 19 mars. Pour cinq à six salariés qui étaient à mi-temps entre Rouge Gorge et la Sica des Vieilles Touches, une filiale basée à Secondigny, c’est l’opportunité de passer à temps plein aux Vielles Touches.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité