Aller au contenu principal

« Aujourd’hui, qu’est ce qui explique les prix bas en bovins allaitants ? »

Nicolas Gaborieau, secrétaire général de la section bovine de la Fnsea 79, ne comprend pas la baisse des prix sur le maigre, alors que les exportations vers l’Italie sont égales à 2019 et que la consommation de viande hachée est à la hausse.

© Fnsea 79

Comment la filière viande bovine du département vit ce reconfinement ?

Il y a beaucoup d’inquiétude. La filière bovine est en difficulté et ce nouveau confinement ne va pas aider. La consommation de viande hachée est toujours en hausse en semaine 43 (du 19 au 25 octobre) par rapport à 2019 (+9 % pour la viande hachée fraîche par rapport à 2019 et +15 % pour le surgelé). Sur les semaines 40 à 43, les ventes restent supérieures à 2019 (+10 % pour le frais et + 13 % pour le surgelé). Mais cela ne se voit pas sur le prix en ferme. Cela s’explique certainement par la hausse des abattages en vache laitière et la baisse sur les vaches allaitantes. Avec ce nouveau confinement, nous revoyons la fermeture des restaurants qui nous inquiète fortement car c’est un débouché important pour nous.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité