Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Bien en chair, les brebis sont plus fertiles

75 % des brebis en bon état corporel en début de lutte sont fertiles dès le premier cycle, contre 67% pour les brebis les moins en état. Echanges entre éleveurs sur la performance et les conditions de celle-ci.

Les notes d’état corporel s’échelonnent de 1, brebis postiche orange, à 4, brebis postiche bleue foncée.
Les notes d’état corporel s’échelonnent de 1, brebis postiche orange, à 4, brebis postiche bleue foncée.
© C.P.

C’est en palpant que l’on devient un expert de la notation de l’état corporel. Vendredi 5 mai, sur l’Earl Les Marronniers à Saurais, les éleveurs de la Caveb étaient invités par Laurence Sagot, du Ciirpo, à s’exercer sur des brebis postiches. Un jeu on ne peut plus sérieux pour les exploitants qui, dans les élevages, pratiquent insuffisamment. Pas plus de 50 % des adhérents de la Caveb y regardent », croit Franck Allard, technicien. « Entre des brebis dont la note d’état corporel en début de lutte est inférieure à 2 et des brebis dont elle est supérieure ou égale à 2, la fertilité en lutte naturelle varie de 10 % au profit des secondes (*) », précise l’experte. Le taux de fertilité sur synchronisation des chaleurs est supérieur à des animaux charnus. « Une brebis notée 2 présente un taux de fertilité de 53,4 % contre 84 % pour une femelle notée 4 ».
Avec pour objectif la commercialisation d’un agneau par brebis épongée, les éleveurs ont, selon l’experte, intérêt à porter un œil attentif sur l’état corporel. « Éponger une agnelle maigre ne sert à rien. Avant de se lancer dans les synchronisations, il faut trier. Les moins en état doivent être engraissées avant la mise à la reproduction ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Grégory Nivelle, nouveau président de la Fnsea 79 : « Les agriculteurs n’imposent pas un modèle, ils répondent à des attentes »
Mardi 9 juin, la nouvelle équipe de la FNSEA 79 a élu Grégory Nivelle président. L’éleveur laitier du sud Deux-Sèvres succède à l…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Les Marchés de Producteurs de Pays maintenus 

La chambre d’agriculture a souhaité maintenir les Marchés de Producteurs de Pays de l’été pour compenser le manque à gagner…

Un cheptel en légère hausse
Thierry Baudouin raccroche après quatorze ans de présidence. Catherine Gallard et Emmanuel Turpeau prennent le relais avec de…
Publicité