Aller au contenu principal

Bien en chair, les brebis sont plus fertiles

75 % des brebis en bon état corporel en début de lutte sont fertiles dès le premier cycle, contre 67% pour les brebis les moins en état. Echanges entre éleveurs sur la performance et les conditions de celle-ci.

Les notes d’état corporel s’échelonnent de 1, brebis postiche orange, à 4, brebis postiche bleue foncée.
Les notes d’état corporel s’échelonnent de 1, brebis postiche orange, à 4, brebis postiche bleue foncée.
© C.P.

C’est en palpant que l’on devient un expert de la notation de l’état corporel. Vendredi 5 mai, sur l’Earl Les Marronniers à Saurais, les éleveurs de la Caveb étaient invités par Laurence Sagot, du Ciirpo, à s’exercer sur des brebis postiches. Un jeu on ne peut plus sérieux pour les exploitants qui, dans les élevages, pratiquent insuffisamment. Pas plus de 50 % des adhérents de la Caveb y regardent », croit Franck Allard, technicien. « Entre des brebis dont la note d’état corporel en début de lutte est inférieure à 2 et des brebis dont elle est supérieure ou égale à 2, la fertilité en lutte naturelle varie de 10 % au profit des secondes (*) », précise l’experte. Le taux de fertilité sur synchronisation des chaleurs est supérieur à des animaux charnus. « Une brebis notée 2 présente un taux de fertilité de 53,4 % contre 84 % pour une femelle notée 4 ».
Avec pour objectif la commercialisation d’un agneau par brebis épongée, les éleveurs ont, selon l’experte, intérêt à porter un œil attentif sur l’état corporel. « Éponger une agnelle maigre ne sert à rien. Avant de se lancer dans les synchronisations, il faut trier. Les moins en état doivent être engraissées avant la mise à la reproduction ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
Publicité