Aller au contenu principal
Font Size

Bien-être animal: Lidl France s'engage pour l'European chicken commitment d'ici 2026

© vincentdesjardins

Lidl France s'engage pour le European chicken commitment (ECC) afin d’améliorer les conditions d’élevage et d’abattage du poulet de chair, selon un communiqué le 17 juillet. L’enseigne promet de remplir les critères de bien-être animal défini par l’ECC «pour 100% des ses approvisionnements à marque distributeur sur les produits contenant au moins 50% de viande de poulet d’ici 2026».

Elle demande cependant une «concertation» sur deux points du cahier des charges de l’ECC, anticipant des «dangers économiques» pour la filière. «Après consultation des fournisseurs et producteurs partenaires, il est apparu que 2 des 9 objectifs, que sont les questions de densité (30 kg/m2 au lieu de 42 kg/m2 actuellement) et de souches à croissance plus lente, sont difficilement envisageables voire inatteignables pour 100% des approvisionnements d’ici 2026», dit le communiqué. Lidl souhaite donc réunir les différents acteurs autour de la table pour trouver une solution et atteindre «le plus sereinement possible et en toute transparence» tous les objectifs de l’ECC «dans les années à venir». L’ECC est portée par une trentaine d’ONG en Europe dont L214, Welfarm et CIWF.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité