Aller au contenu principal

Biodiversité: Emmanuel Macron reçoit les ONG de protection de l’environnement

© pxhere

À deux jours du début du congrès de l'UICN (biodiversité) à Marseille, le président de la République a reçu le 31 août les principales associations de protection de l’environnement, dont le WWF, Greenpeace, FNE et la LPO. «Emmanuel Macron a très honnêtement convenu qu’il n’avait pas mesuré l’importance de la biodiversité par rapport à celle qu’il accorde au climat», rapporte Allain Bougrain-Dubourg, président de la LPO, interrogé par Agra Presse.

Lors de cette première rencontre du quinquennat dédiée à la biodiversité, les associations ont souligné les effets de l’agriculture, considérée comme l’une des premières causes du déclin des espèces sauvages aux côtés de l’artificialisation et des espèces invasives. Selon Arnaud Schwartz, président de France Nature Environnement, «Emmanuel Macron a conscience que nous devons réduire les pesticides, mais qu'il faudra se battre au niveau européen lors de la présidence française, et même au niveau international, pour que les agriculteurs puissent vivre de leur travail».

Le locataire de l’Élysée a également confirmé sa volonté de renforcer les soutiens financiers et humains aux aires sous protection strictes, qui doivent atteindre 10% du territoire dès 2022. Reconnaissant quelques avancées sur Notre-Dame-des-Landes ou Europa city, Allain Bougrain-Dubourg continue d'estimer à l'issue de ce rendez-vous que «la biodiversité a été le parent pauvre de ce mandat».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Publicité