Aller au contenu principal

Biofioul: coup de pouce du gouvernement, sortie commerciale en 2022

© FF3C

Le ministère de la Transition écologique a mis en consultation publique, depuis le 14 janvier, un projet de décret interdisant d’installer de nouveaux systèmes de chauffage au fioul, à l'exception d'équipements «alimentés avec un biocombustible liquide dès lors qu’il respectera le seuil de 250gCO2eqKwh PCI». L’entrée en vigueur de cette mesure est prévue au 1er juillet 2021 pour les bâtiments neufs et au 1er janvier 2022 pour les bâtiments existants.

Le gouvernement «reconnaît ainsi l’alternative du biocombustible liquide de chauffage», salue la Fédération française des combustibles, carburants et chauffage (FF3C) dans un communiqué le 19 janvier. Les entreprises de la FF3C préparent la sortie commerciale d’un biofioul à 30% pour le 1er janvier 2022. Les entreprises de distribution maintiendront la distribution du fioul actuel pour les installations existantes et proposeront parallèlement le nouveau biocombustible pour les installations neuves, précise la FF3C, qui reproche à certains messages officiels de laisser croire que tout chauffage au fioul sera interdit à partir de 2022. Le biofioul est produit à partir d’ester méthylique de colza.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité