Aller au contenu principal

Biogaz: le gouvernement dévoile les nouveaux tarifs de rachat en injection

© CA

Après de longs mois de consultation, le ministère de la Transition écologique a fait paraître au Journal officiel, le 24 novembre, ses nouveaux tarifs de rachat de biogaz en injection. Ils s'adressent aux projets n'ayant pas encore contractualisé. Comme attendu, la baisse est de l'ordre de «plus de 10%» pour l'ensemble des unités, décrypte Jean Lemaistre, secrétaire général de France gaz renouvelables, contacté par Agra Presse. Comme attendu également, une prime est créée pour les projets intégrant des effluents agricoles, qui limite la baisse à «un peu moins de 5%».

Environ 700 à 800 unités de biogaz en injection sont actuellement en projet, dont une «immense majorité» ont signé un contrat sur l'ancien tarif, qui avait été fixé en 2011, rappelle Jean Lemaistre. La filière s'attend donc à un arrêt des nouvelles contractualisations durant «plusieurs mois, voire années». D'autant que la nouvelle réglementation impose désormais d'avoir obtenu le feu vert administratif au titre des installations classées (ICPE) avant de pouvoir contractualiser son tarif de rachat de biogaz, ce qui créé un décalage de «un à deux ans» entre l'ancienne et la nouvelle procédure.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité