Aller au contenu principal
Font Size

Biométhane : discussions difficiles entre le gouvernement et les professionnels

© CA

Les discussions entre le gouvernement et la filière du biométhane sont ardues. Le gouvernement prévoit de mettre en œuvre une baisse immédiate de 10 % du tarif de rachat du biométhane injecté ainsi qu’une baisse de 2 % par an de ce soutien. Le think tank France Biométhane a appelé, le 9 septembre, le gouvernement à « revoir son projet de tarif de rachat afin de le mettre en cohérence avec les perspectives de baisse de coût de production du biométhane ». « Nous avons l’impression qu’on fait fi de la méthanisation agricole et de toutes les externalités positives qu'elle apporte aux territoires en valorisation des effluents, en activité économique et en emplois », a déclaré le même jour à Agra Jean-Marc Onno, président de l’Association des agriculteurs-méthaniseurs de France (AAMF). À plusieurs reprises des réunions au Conseil supérieur de l’énergie devant fixer les tarifs de rachat ont été reportées. Si France Biométhane salue la structuration de la filière pour valoriser les biodéchets, à travers le plan de relance, « les capacités de traitement sont insuffisantes et doivent être considérablement renforcées pour répondre au besoin de valorisation », conclut le think tank.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité