Aller au contenu principal

Bovins: Didier Guillaume écarte la demande de la FNB d'un prix minimum à la production

© ministère de l'agriculture

Le 16 avril, le ministre de l'agriculture Didier Guillaume a écarté la demande de la FNB formulée le 29 mars d'instaurer « un prix minimum payé aux éleveurs à hauteur de notre coût de production » - soit un euro de plus au kilo - pendant l'état d'urgence sanitaire. « Des prix d'intervention où l'argent public viendrait entériner le déséquilibre, je ne pense que ce ne serait pas une bonne mesure », a justifié Didier Guillaume lors d'une audition devant les députés de la commission des affaires économiques. Le ministre a évoqué un entretien à venir avec le président de la FNB, Bruno Dufayet. Dans un communiqué le 15 avril, son syndicat a appelé les éleveurs « à retenir, au maximum, leurs animaux en ferme », afin d'obtenir de meilleurs prix. « Si tous les éleveurs retiennent leur animaux dans les cours de ferme, ça fera forcément poser des questions aux abattoirs », a reconnu le ministre. «Aujourd'hui, il n'y a aucune raison acceptable que le prix payé à l'éleveur baisse, là, au moment où il y a une demande qui augmente», a-t-il lancé, en réponse à une question du député Jean-Baptiste Moreau (LREM, Creuse).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Publicité