Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Bovins viande : limiter les concentrés en ration d’engraissement

La station d’évaluation des Établières, en Vendée, a mené une étude pendant deux ans visant à limiter les correcteurs azotés dans les rations d’engraissement par l’apport d’ensilage d’herbe.

out éleveur qui engraisse est à la recherche d’un bon niveau de rentabilité, à travers de bonnes performances techniques, tout en limitant la durée de finition et en maîtrisant le coût alimentaire des rations. L’objectif de l’essai mené aux Etablières entre 2015 et 2017 était de réduire le correcteur azoté dans les rations d’engraissement de jeunes bovins et vaches de réforme par l’apport d’un ensilage d’herbe de qualité, en complément du maïs ensilage.

Composition des rations
Les rations testées sur les jeunes bovins sont composées d’ensilage de maïs et/ou ensilage d’herbe, complémenté avec du blé et du tourteau de soja ainsi qu’avec de la paille. Trois modalités sont ainsi testées : un lot recevant la ration témoin composée de 100 % d’ensilage de maïs, un lot recevant une ration composée d’1/3 d’ensilage d’herbe et 2/3 d’ensilage de maïs, un dernier lot recevant une ration à base de 50 % d’ensilage d’herbe et 50 % d’ensilage de maïs.
La proportion de concentrés est équivalente entre les trois modalités. Seule la proportion de soja varie, ajustée avec le blé en fonction de la modalité testée (plus l’herbe augmente et plus le soja diminue, compensé par du blé). Les rations sont distribuées à volonté, avec au minimum 5 % de refus.
De la même manière, la ration témoin distribuée de façon rationnée aux vaches de réforme était composée d’ensilage de maïs complémenté avec du tourteau de soja et de la paille. Le lot expérimental recevait quant à lui une ration composée de 2/3 d’ensilage d’herbe et 1/3 d’ensilage de maïs, sans correcteur azoté, avec de la paille à disposition.
Pour les vaches de réforme comme pour les jeunes bovins, l’équilibre visé est de 95 g de PDI/UF.

Lire la suite dans Agri 79 du 22 juin 2018

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Point sur le coronavirus en Deux-Sèvres au 6 mars
Un premier cas détecté en Deux-Sèvres : une femme de 40 ans a été hospitalisée hier soir au CHU de Poitiers. 
Machin'Agri Saison 1 #épisode4
Découvrez l'épandeur Ploeger AT4103 trois roues. 
D’une exploitation à l’autre, des impacts du simple au double
Sur le pont en plein cœur de la crise qui cloître la majorité des Français chez eux, les agriculteurs s’adaptent avec courage à…
Intergénérationnel, le palet fait des adeptes
Jeu traditionnel des départements de la Vendée et du Poitou, le palet n’a rien d’une activité ringarde et séduit les grands comme…
Pour l’avenir du métier : anticiper la reprise
La MFR Saint-Loup-sur-Thouet et la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres ont noué un partenariat depuis deux ans pour améliorer…
Concours général agricole : le palmarès 2020 des Deux-Sèvres
Les Deux-Sèvres se sont distinguées au CGA. Le concours de la Parthenaise a été une fois de plus un temps fort du SIA2020. 
Publicité