Aller au contenu principal

BSV : La gazette verte du 15 juillet

© Fredon

Maïs : un deuxième vol effectif pour la pyrale, à venir pour la sésamie


Seulement 24 parcelles du réseau ont été observées cette semaine. Leurs stades varient de 10 feuilles à floraison (plus de la moitié des parcelles pour le stade floraison).

Des pucerons ont été détectés de deux espèces différentes mais dans une moindre mesure. En revanche, la variété metopolophium dirhodium est arrivée en masse sur une parcelle de maïs pop-corn en Charente, touchant entre 50 et 70 % de plantes « avec des feuilles en trident et exprimant en majorité des symptômes de viroses », présente le BSV.

Les captures de pyrale repartent à la hausse avec le deuxième vol des insectes et des pièges enregistrent jusqu’à 20 papillons. En tout, les captures ont concerné 12 pièges à phéromone sur 19 et deux pièges lumineux sur deux. La nuisibilité de leur vol concerne principalement les maïs semences et pop-corn. « En cas de populations importantes de deuxième génération, la qualité du maïs grain peut être dégradée », alerte le BSV.
Ce deuxième vol est en avance, comparé à la dynamique de vol des années précédentes.

Bien que le vol des sésamies adultes soit faible, « la deuxième génération larvaire serait en cours ». Comme la pyrale, les parcelles à surveiller en priorité sont celles de maïs semences et de pop-corn. L’intensité du piégeage est faible, avec 11 pièges à phéromone présentant des captures sur 17 et un piège lumineux sur deux, « mais elle met en évidence le vol de la sésamie réalisé fin juin et début juillet dans la Vienne et les Charentes ».

Tournesol : des parcelles plus sales qu’en 2019


Suite à une enquête sur 255 parcelles du Poitou-Charentes observées entre le 26 mai et le 6 juillet, les observateurs ont pu constater que 65 % sont en phase végétative et 35 % en phase bouton floral (la proportion était de 70 %-30 % l’année dernière à la même époque). Le peuplement est homogène dans 75 % des cas (contre 83 % en 2019) et 35 % des tournesols sont binés (43 % en 2019) car le printemps humide n’a pas toujours permis d’intervenir au moment opportun.

Le mildiou est légèrement moins fréquent cette année, avec 7 % des parcelles touchées (contre 9 %). Dans les 18 parcelles attaquées, l’infestation s’est limitée à moins de 5 % des plantes dans les trois quarts des cas. Quatre parcelles ont représenté à elles seules 22 % des dégâts.

L’enherbement est important en 2020 avec seulement 44 % de parcelles propres, contre 70 % l’année dernière. « Les pluies ont favorisé les levées et, dans certaines situations, empêché l’application de l’herbicide avant la levée du tournesol », analyse le BSV. Une adventice sort du lot : le chardon, présent dans 29 % des parcelles.

Retrouvez les enquêtes en cours du BSV sur l'orobanche rameuse et l'orobanche cumana
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité