Aller au contenu principal

Grandes cultures
BSV : la Gazette verte du 5 mai 2020

La pression orobanches rameuses semble progresser depuis une semaine notamment dans le secteur historique de Varaize (17) avec des zones fortement touchées.
© Christelle Picaud

Pois protéagineux de printemps


Les pois sont entre le stade 11 feuilles et jeunes gousses 2 cm. Pensez à installer 
les pièges à tordeuses dès l’apparition des boutons floraux. Les premiers papillons ont été piégés cette semaine, sur cinq parcelles suivies. Le risque est considéré comme moyen à fort selon le débouché. Alors que les pois atteignent le stade jeune gousse 2 cm, la bruche du pois (Bruchus pisorum), présente un risque moyen à fort. La surveillance est essentielle si les températures maximales atteignent 20°C durant deux jours consécutifs.

Colza, l’orobanche rameuse progresse

En ce début mai, toutes les parcelles du réseau ont déjà terminé leur floraison. Les pluies de la semaine passées vont accompagner le remplissage des siliques.
Des taches de mycosphaerella sur feuilles sont toujours signalées dans les quatre départements. L’évolution est variable selon les situations. Avec les pluies de la semaine dernière, la surveillance s’impose. L’objectif est de protéger les siliques et la lutte n’est efficace que de manière préventive. Dans deux situations, du mycosphaerella est relevé sur 5 % des siliques : Vivonne (86) et Pamproux (79). La pression orobanches rameuses semble progresser depuis une semaine notamment dans le secteur historique de Varaize (17) avec des zones fortement touchées.

Tournesol, la pluie favorise le mildiou

Les pucerons verts sont généralement signalés à la mi-mai en Poitou-Charentes. Les 1ers tournesols semés atteignent 2 paires de feuilles. L’année est plutôt précoce et riche en pucerons sur l’ensemble des cultures. Période de risque : de la levée à la formation du bouton floral. Seuil indicatif de risque : 10 % de plantes avec crispation du feuillage. Une période pluvieuse autour du semis du tournesol (par exemple 50 mm cumulés sur les 10 jours encadrant le semis) favorise les attaques de mildiou.

Blé d’hiver, période à risque

Les stades sont entre le stade gonflement 
(BBCH 44) et formation du grain (BBCH 71), mais la majorité des blés tendres sont entre fin épiaison (BBCH 59) et fin floraison (BBCH 69). En revanche, les blés durs sont en épiaison (BBCH 51 à 59). La rouille brune progresse cette dernière semaine. Restez vigilants. Septoriose : tous les blés du réseau sont encore en période de risque. Des produits de biocontrôle existent. 42 % des parcelles du réseau sont en floraison et majoritairement au stade sensible au développement des fusarioses de l’épi (voir recommandations Arvalis). La majorité des parcelles traversent une période à risque pour les cécidomyies orange (faible pour les variétés résistantes) et les pucerons (période à risque épiaison (51) à grain pâteux (83).

Orge

Les stades ont fortement évolué, les orges d’hiver ont atteint ou dépassé le stade début épiaison (BBCH 55) et les plus développées sont au stade grain mi-laiteux (BBCH 75). La majorité des parcelles du réseau ont eu au moins une protection foliaire.

Maïs : ça pousse

Les pluies de la semaine dernière ont été favorables à la levée et au développement rapide des maïs. Les attaques de limaces sont constatées mais restent généralement faibles (risque annuel modéré, mais plus élevé que celui de 2019). Taupin : quelques signalements. Pyrale - Sésamie du maïs : L’hiver doux de cette campagne peut engen-drer des émergences précoces des foreurs du maïs. Il est important de mettre en place vos pièges.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité