Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

BSV pommier : La gazette verte du 28 avril

Des premières traces de tavelure sont apparues dans quelques vergers.
© Rv

Météorologie
Alors que la semaine dernière, les températures étaient beaucoup plus élevées que les normales saisonnières (15,5 °C de moyenne, soit +4,5 °C à +5,5 °C), elles étaient dans la moyenne entre mardi et vendredi entre 10 et 11 °C) mais repartiront à la hausse dès samedi (entre 16,5 °C et 17,5 °C de moyenne prévu). Aucun risque de gelée n’était à craindre et les précipitations de cette fin avril étaient accompagnées d’un vent modéré.

Phénologie
Les fruits grossissent bien (de 7 à 12 mm selon les variétés et les secteurs). « La pousse est très active », affirme le BSV.

Tavelure
Sur le lot 1, à Secondigny, observé du 24 au 27 avril, le nombre de spores comptabilisés est de 111 (jusqu’à 358 pour le lot de La Buissière, 86). Pour les trois stations de Secondigny, Mansle (16) et Thurageau (86), le stock de spores projeté depuis le début de la saison est de 95 %.
Sur les quinze vergers observés cette semaine, deux présentent des traces de tavelure : un sur une parcelle non traitée (4,6 % de pousses tavelées), l’autre sur une parcelle conventionnelle (1 %).

Chancre à nectria
L’augmentation des dégâts de chancre à nectria a été constatée depuis une semaine en Deux-Sèvres, notamment dans les jeunes vergers. « Les inflorescences et jeunes rameaux se dessèchent brutalement. Des dépérissements d’arbres ont également été notés ».

Oïdium
La situation est « globalement saine pour le moment » mais des symptômes primaires, c’est-à-dire des bourgeons infestés l’an dernier qui donnent naissance à des feuilles ou des inflorescences malades, sont observés dans cinq parcelles sur quinze. Seule une parcelle en conventionnel présente des traces de contaminations secondaires.

Puceron cendré
La pression est très forte, les pucerons ont été détectés dans la quasi-totalité des parcelles de référence.

Puceron lanigère
Un début de migration a eu lieu sur une parcelle. Pour lutter contre le ravageur, l’auxiliaire Aphelinus mali est à préserver. Introduit en France en 1920 pour contrer le puceron, la deuxième génération est particulièrement efficace en déposant son œuf à l’intérieur du puceron.

Carpocapse des pommes
Le vol débute doucement. Le 20 avril, 8 % des adultes ont émergé et 1 % des œufs ont été déposés sur les feuilles ou les jeunes fruits. Le BSV indique que « le début du pic de pontes (20 % des pontes) est annoncé mi-mai ».

Chenille défoliatrice
Actuellement, la pression est forte en vergers non traités. Par exemple, « sur une parcelle non traitée, les dégâts ont doublé en deux semaines pour atteindre 35 % de bouquets floraux attaqués le 27 avril ».

Acarien rouge
Des acariens rouges ainsi que des acariens prédateurs, les typhlodromes, sont observés dans quelques parcelles.

 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les bruits liés aux canons effaroucheurs d’oiseaux

L’agriculture génère des bruits, notamment pendant la saison des gros travaux, récolte, semis, et notamment lors des semis de…

Le déconfinement se prépare en Deux-Sèvres
Département classé vert, les Deux-Sèvres sont très peu touchés par l’épidémie de Covid-19. La sortie du confinement se prépare…
Partir de la ferme... pour mieux revenir
Alexandre Brousseau rejoint l’exploitation familiale à Nueil-les-Aubiers, après avoir acquis de l’expérience comme technicien-…
Hélène Blaud, présidente nationale des anciens exploitants
Jeudi 14 mai, Hélène Blaud a été élue présidente de la section nationale des anciens exploitants. Pendant trois ans, la Deux-…
L’agroalimentaire a mis les bouchées doubles pendant le confinement
La fermeture de la restauration hors domicile a obligé la filière à se tourner vers la grande distribution, alors que la demande…
Tourisme vert pour un département "vert"

Après les annonces du gouvernement sur un plan de relance du tourisme, avec une enveloppe de 18 milliards d’euros à la clé, le…

Publicité