Aller au contenu principal

Budget européen : toujours pas d’accord après trois nuits de négociation

© Wikipédia - Treehill

Après trois jours, et trois nuits, d'intenses discussions, les 17, 18 et 19 juillet à Bruxelles, les chefs d’État et de gouvernement de l'UE n’étaient toujours pas parvenus dans la nuit de dimanche à lundi à finaliser un accord sur le futur cadre financier pluriannuel 2021-2027 de l'UE et le plan de relance post pandémie de Covid-19. Les dirigeants européens doivent se retrouver, le 20 juillet à 16H pour tenter de finaliser un compromis qui doit être approuvé à l'unanimité des 27 États membres. Les négociations butent en particulier sur la répartition du fonds de relance de 750 Mrds€.

Les pays dits "frugaux" (Pays-Bas, Autriche, Suède, Danemark, auxquels on associe la Finlande) se montrent inflexibles souhaitant qu'une part maximale de ces fonds soit reversée aux États sous forme de prêts plutôt que de subventions. En plus du fonds de relance, le cadre financier pluriannuel proposé prévoit 1074Mrds€. Le dernier compromis mis sur la table le 19 juillet par le président du Conseil européen, Charles Michel, prévoyait une baisse de 5 Mrds € pour le budget du développement rural de la Pac par rapport à la proposition révisée de la Commission européenne présentée fin mai.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité