Aller au contenu principal

FERMAGE
Calcul des fermages 2011

Selon l’arrêté ministériel du 20 juillet 2011, l’indice national des fermages 2011 s’établit à 101,25 soit + 2,92% par rapport à l’an dernier.

La loi de modernisation de l’agriculture et de la pêche de juillet 2010 a institué un nouveau mode de calcul de l’indice des fermages. L’article L.411-1 du code rural s’en trouve modifié. Il dispose désormais que « ce loyer (terres et bâtiments) ainsi que les maxima et les minima sont actualisés chaque année selon la variation d’un indice national des fermages ».L’indice des fermages a donc un caractère national. Il est composé pour 60 % de l’évolution du Revenu brut des entreprises agricoles (RBEA) à l’hectare constaté sur le plan national au cours des cinq années précédentes et à 40 % de l’évolution du niveau général des prix sur la dernière année connue.


L’année 2009 est la base 100 de l’indice
En passant d’un indice départemental à un indice national, on change de base de référence.Pour éviter toute confusion dans le calcul des fermages des baux antérieurs à la réforme, il est indispensable de procéder en deux étapes : calculer le fermage 2009 (avec les indices départementaux) et ensuite appliquer à ce montant l’indice national 2011, soit 101,25.Plus simplement, on peut aussi appliquer la variation de l’indice 2011 sur les montants versés en 2010, c'est-à-dire + 2,92%. Toutefois cette méthode implique de n’avoir jamais fait d’erreurs dans les calculs antérieurs.Exemple 1 : un bail conclu le 30 août 2002 portant sur 6 hectares dont le loyer s’élève à 590€.Le montant du fermage réglé en 2009 s’est élevé à 590 x 120,5/114,6 = 620,38 €Explications : 590  est le montant du fermage prévu initialement dans le bail. 120,5 est l’indice 2009. 114,6 est l’indice de référence. Fermage 2011 : 620,38 x 101,25/100 = 628,13 €.Exemple 2 : un bail signé le 22 septembre 1994 portant sur 4 hectares et dont le montant est de 20 quintaux.Le montant à régler pour 2011 est le suivant : 20 qx x 22,87 (base 2009) x 101,25 /100 (indice 201) = 463,11 €.
Renseignements auprès du service juridique de la Fnsea79 au 05 49 77 16 69.

Prix de référence base 100 (2009)
Blé : 22,87 €/quintal, lait : 0,37 €/litre, viande (1re qualité) : 1,89 €/kg vif et viande (2e qualité) : 1,49 €/kg vif
2D90MB58_0.pdf (59.24 Ko)
Légende
Tableaux
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité