Aller au contenu principal
Font Size

Capr’Inov fait peau neuve

Le salon renforce sa présence sur les réseaux sociaux et à l’international.

De gauche à droite : Sandrine Maamar, Thierry Jayat, Christian Touzé, Rémi Boudaud, Marc Dupont, Sylvie Perrault-Richard, Jean-François Bernard, Pascal Luttiau et Élodie Amouretti.
De gauche à droite : Sandrine Maamar, Thierry Jayat, Christian Touzé, Rémi Boudaud, Marc Dupont, Sylvie Perrault-Richard, Jean-François Bernard, Pascal Luttiau et Élodie Amouretti.
© C.M.

L’inauguration du salon Capr’Inov n’aura beau avoir lieu que dans 417 jours, les organisateurs sont déjà à pied d’œuvre pour préparer l’édition 2018. Et le décompte minute par minute qui s’affiche à présent sur le site Internet n’est pas sans le leur rappeler. Une première étape a été franchie jeudi 28 septembre avec la présentation de nouveaux supports visuels. Le logo, le cinquième en sept éditions, adopte à présent un format carré « plus adapté aux réseaux sociaux », selon Sandrine Maamar, la directrice du salon. Autre changement et non des moindres, l’image de la chèvre est mise au second plan, laissant la part belle au nom du salon, une manière de l’identifier plus facilement maintenant qu’il a acquis une réputation au-delà des frontières.


Cette ouverture se retrouve également dans la nouvelle mouture du site Internet. Dorénavant, il sera accessible en anglais, un ajout jugé nécessaire par toute l’équipe au vu de l’affluence étrangère de plus en plus importante. Afin de faciliter la venue de tous ainsi que les démarches d’inscription des exposants, des formulaires d’enregistrements en ligne sont à présent disponibles. Il suffira de s’enregistrer pour pouvoir accéder à ces modalités.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité