Aller au contenu principal

Capr’inov fait sa promotion en Espagne

Les organisateurs de Capr’inov vont faire la promotion de leur salon en Espagne. L‘occasion pour les laiteries coopératives du territoire Poitou-Charentes de présenter des fromages dans un concours étranger.

José Manuel Sanz Timon lors de sa visite à Capr’inov en 2016. Le président de la coopérative Uniproca recevra la délégation française du 14 au16 septembre. (photo d’archive).
José Manuel Sanz Timon lors de sa visite à Capr’inov en 2016. Le président de la coopérative Uniproca recevra la délégation française du 14 au16 septembre. (photo d’archive).
© N.C.

Du 14 au 16 septembre, trois élus et deux administratifs du salon Capr’inov séjourneront à Talavera de la Reina. Ils seront accompagnés de sept jeunes du Lycée agricole Jacques Bujault à Melle. Agés de 15 à 17 ans, ces jeunes lycéens, qui ont choisi l’option facultative approfondissement professionnel en élevage caprin*, vont découvrir avec leurs aînés la production caprine espagnole. « L’ouverture aux autres, l’ouverture à l’international est l’une des missions de l’enseignement agricole », pose Marie-Claude Hascoët, directrice de l’EPL Terres et paysages sud Deux-Sèvres. Le salon Capra España sera le lieu de cette découverte. Effectivement, dans la province de Tolède en Espagne (ouest de Madrid) la production de lait de chèvre a son salon. Pour la troisième fois, une année sur deux en décalage avec Capr’inov, la coopérative Uniproca co-organise cet événement avec la fondation Talavera Ferial. Pendant trois jours, la manifestation réunira les acteurs de la filière caprine. Une cinquantaine d’exposants, 150 animaux, 6 000 visiteurs sont attendus.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Les travaux de la ferme aux 1200 taurillons pourraient débuter en 2021
La décision de la cour administrative d’appel, le 29 décembre, a fait tomber l’annulation de l’autorisation d’exploiter qui avait…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Publicité