Aller au contenu principal
Font Size

Caprins: inquiétudes sur les 500 tonnes de viande stockée

© Réussir

« À ce jour, les trois entreprises du secteur (Loeul et Piriot, Ribot et Palmid’Or) supportent environ 500 tonnes de surstock ; le désengorgement de la filière caprine devient donc aujourd’hui une priorité », prévient Interbev caprins dans un communiqué du 18 juin. À l’issue d’une réunion le 16 juin, l’interprofession bétail et viandes estime que « sans solution de débouché, ces volumes vont peser sur l’équilibre des entreprises et très certainement hypothéquer les saisons à venir et ce dès le mois de septembre 2020 ».
Pour éviter que la crise n’ait raison de la filière, l’interprofession mise sur trois axes de travail: organisation de la filière, transparence des coûts, et recherche de nouveaux débouchés. Objectif affiché par Interbev : « Faire évoluer durablement la filière chevreau ». Interbev rappelle que la filière caprine a mis en place durant la crise un dispositif de promotion similaire à celui de la viande ovine, avec l’appui de la distribution. Côté ministère, déplore cependant l’interprofession, la réponse « n’a pas été à la hauteur des espérances des professionnels de la filière caprine et les difficultés demeurent ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité