Aller au contenu principal

Cent tracteurs et trois cents manifestants pour dire non aux contraintes administratives

La directive nitrates et l’empilement des contraintes réglementaires, cristallisent particulièrement le mécontentement des agriculteurs en particulier les jeunes agriculteurs. Les trois cents manifestants, à Niort, l’ont fait savoir à leur façon.

Trois cents agriculteurs et des tracteurs par dizaines pour dire le poids des contraintes réglementaires. Elles étaient au cœur des revendications de la profession en ce mercredi 5 novembre, place du Donjon, à Niort.
Venus de la route de Coulonges, de Parthenay, de Saint-Maixent, de Celles, de Frontenay, les convois de tracteurs ont convergé vers le centre-ville de Niort, mercredi, dans le cadre d’un mot d’ordre national.
Mais auparavant, petite halte devant la Trésorerie, route de Paris. On recule avec une benne remplie de fumier et on bascule le tout devant la porte d’entrée. Quelques centaines de mètres plus loin, en direction de la place de la Brèche, même scénario. Comme sur un chantier d’ensilage, on déverse fumier et lisier devant l’entrée du parking de la DDT et on les pousse avec un télescopique. En quelques minutes le passage est obstrué. On plante quelques drapeaux aux couleurs de la Fnsea 79 et des JA et le convoi repart pour le lieu de rendez-vous escorté par des motards de la Police.

Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
Ce qui va changer avec Egalim 2
Round final pour la loi Egalim 2. Les parlementaires sont tombés d’accord sur un texte qui entrera en application pour les…
De nouvelles formations à venir aux Sicaudières
À l’occasion de la rentrée du centre de formation des adultes au campus des Sicaudières a été annoncée l’ouverture de deux cursus…
Publicité