Aller au contenu principal

Cent tracteurs et trois cents manifestants pour dire non aux contraintes administratives

La directive nitrates et l’empilement des contraintes réglementaires, cristallisent particulièrement le mécontentement des agriculteurs en particulier les jeunes agriculteurs. Les trois cents manifestants, à Niort, l’ont fait savoir à leur façon.

Trois cents agriculteurs et des tracteurs par dizaines pour dire le poids des contraintes réglementaires. Elles étaient au cœur des revendications de la profession en ce mercredi 5 novembre, place du Donjon, à Niort.
Venus de la route de Coulonges, de Parthenay, de Saint-Maixent, de Celles, de Frontenay, les convois de tracteurs ont convergé vers le centre-ville de Niort, mercredi, dans le cadre d’un mot d’ordre national.
Mais auparavant, petite halte devant la Trésorerie, route de Paris. On recule avec une benne remplie de fumier et on bascule le tout devant la porte d’entrée. Quelques centaines de mètres plus loin, en direction de la place de la Brèche, même scénario. Comme sur un chantier d’ensilage, on déverse fumier et lisier devant l’entrée du parking de la DDT et on les pousse avec un télescopique. En quelques minutes le passage est obstrué. On plante quelques drapeaux aux couleurs de la Fnsea 79 et des JA et le convoi repart pour le lieu de rendez-vous escorté par des motards de la Police.

Lire la suite dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité