Aller au contenu principal

Cent trente-six candidats aux elections departementales des 22 et 29 mars

L’élection des conseillers départementaux aura lieu le dimanche 22 mars et en cas de second tour, le dimanche 29 mars 2015. Ces élections départementales remplacent les élections cantonales.

Le scrutin aura lieu les 22 et 29 mars
Le scrutin aura lieu les 22 et 29 mars
© Réussir

Elles ont lieu dans le cadre du nouveau découpage qui porte le nombre de cantons de 33 à 17 dans le département, à partir de ces prochaines élections.
Les 34 conseils départementaux ne seront plus renouvelés par moitié, mais en totalité tous les six ans. Dans chacun des 17 cantons sera élu un binôme de candidats composé d’une femme et d’un homme. Mais chaque élu aura un remplaçant du même sexe, pour garantir la parité en cas de vacance, pour tout motif autre que la démission d’office ou l’annulation de l’élection. Depuis le 16 février, le dépôt de candidature est clos. Cent trente-six candidats étaient enregistrés à la préfecture.
Pour être élu au premier tour, un binôme doit recueillir la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de suffrages égal au quart des électeurs inscrits. Pour se présenter au second tour, le binôme doit avoir obtenu au premier tour un nombre de voix au moins égal à 12,5 % du nombre des électeurs inscrits dans le canton. Si un seul binôme remplit cette condition, le binôme ayant obtenu le plus grand nombre de suffrages après lui peut se présenter au second tour. Si aucun ne remplit la condition, les deux binômes arrivés en tête peuvent se maintenir au second tour. Pour être élu au second tour, la majorité relative suffit.
Les noms des binômes de candidats seront classés par ordre alphabétique. Chacun d’entre eux sera suivi du nom de la personne appelée à le remplacer, précédé ou suivi de la mention
« remplaçant ». Il y aura donc quatre noms par bulletin :
- 2 hommes (un titulaire et un remplaçant) ;
- 2 femmes (une titulaire et une remplaçante.)
Lors du dépouillement, les bulletins comportant des noms rayés ou panachés seront considérés comme nuls.
Population des cantons
La population au 1er janvier 2015 est de 371 583 habitants (source Insee 2014) et le nombre d’électeurs inscrits de 273 520 : Autize-Egray (21 714 hab) ; Bressuire (23 001 hab) ; Celles-sur-Belle (22 688 hab) ; Cerizay (25 836 hab) ; Frontenay-Rohan-Rohan (18 301 hab) ; La Gâtine : 23 665 hab) ; Mauléon (22 700 hab) ; Melle (21 184 hab) ; Mignon-et-Boutonne (18 716 hab) ; Niort 1 (18 815 hab) ; Niort 2 (18 125 hab) ; Niort 3 (20 385 hab) ; Parthenay (21 127 hab) ; La Plaine niortaise (23 635 hab) ; Saint-Maixent-l’Ecole (25 947 hab) ; Thouars (19 232 hab) ; Le Val de Thouet (24 199 hab).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

La Fête de la Terre régionale se tient le 21 et 22 août à Blanzay (86)

La 17e édition de la Fête de la Terre régionale se tient ce week-end du 21 et 22 août à Blanzay, dans la Vienne.…

Jeunes Agriculteurs, JA, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Fête de la terre
Merci aux partenaires, et à bientôt !
L’annulation de la fête de la Terre, qui devait se dérouler le 29 août à Coulonges-sur-l’Autize, est un nouveau coup dur pour les…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
En Val de Gâtine, ils produisent pour une consommation locale
Pionniers de la vente directe, plusieurs producteurs du secteur de Coulonges-sur-l’Autize se sont lancés il y a des années dans…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Publicité