Aller au contenu principal

Environnement et agriculture
Céréales : la filière s’engage dans la stratégie bas carbone

Faisant suite à leurs collègues éleveurs, les céréaliers sont en pleines négociations pour entrer dans la démarche bas carbone. Une évolution qui doit toucher tous les maillons de la chaîne, comme le conditionnement et le transport.

Officiellement lancé le 23 avril 2019, le label est le premier système de labellisation de projets de compensation carbone volontaire français. Les grandes cultures devraient entrer dans le dispositif prochainement.
© Arvalis-Institut du végétal

Selon Stéphane Jézéquel, le directeur scientifique d’Arvalis, la production céréalière française subit depuis une trentaine d’années les effets du changement climatique. Après une augmentation continue des rendements entre 1960 et 1990, une rupture est apparue au milieu des années 90. Il l’attribue à l’apparition d’aléas de plus en plus fréquents que le progrès génétique ne parvient plus à compenser. Les rendements stagnent en moyenne, mais ils sont surtout beaucoup plus variables.

Autre conséquence du réchauffement climatique : la remontée vers le nord de certaines céréales. Comme celle du blé dur, dont l’aire de production était circonscrite au sud et qui s’étend désormais dans le Centre et en Poitou-Charentes, ou le sorgho, essentiellement implanté dans le sud-ouest et que l’on retrouve maintenant dans des zones plus septentrionales.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité