Aller au contenu principal

Environnement et agriculture
Céréales : la filière s’engage dans la stratégie bas carbone

Faisant suite à leurs collègues éleveurs, les céréaliers sont en pleines négociations pour entrer dans la démarche bas carbone. Une évolution qui doit toucher tous les maillons de la chaîne, comme le conditionnement et le transport.

Officiellement lancé le 23 avril 2019, le label est le premier système de labellisation de projets de compensation carbone volontaire français. Les grandes cultures devraient entrer dans le dispositif prochainement.
© Arvalis-Institut du végétal

Selon Stéphane Jézéquel, le directeur scientifique d’Arvalis, la production céréalière française subit depuis une trentaine d’années les effets du changement climatique. Après une augmentation continue des rendements entre 1960 et 1990, une rupture est apparue au milieu des années 90. Il l’attribue à l’apparition d’aléas de plus en plus fréquents que le progrès génétique ne parvient plus à compenser. Les rendements stagnent en moyenne, mais ils sont surtout beaucoup plus variables.

Autre conséquence du réchauffement climatique : la remontée vers le nord de certaines céréales. Comme celle du blé dur, dont l’aire de production était circonscrite au sud et qui s’étend désormais dans le Centre et en Poitou-Charentes, ou le sorgho, essentiellement implanté dans le sud-ouest et que l’on retrouve maintenant dans des zones plus septentrionales.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Une diversification en un temps record
Installer un associé rapidement, à moindre coût et sans bouleverser l’organisation de l’exploitation, c’est ce qu’ont réussi à…
Quentin : 100% aviculteur, et... 100% épanoui
Après des années à enchainer les boulots les plus divers, Quentin Le Thoueil a saisi une opportunité de s’installer à Voulmentin…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Publicité