Aller au contenu principal

Céréales : peu d’urgence pour les premiers apports d’azote

Avec les températures fraîches enregistrées depuis un mois, le stade épi 1 cm commence seulement. Les stocks d’azote suffisent à couvrir les faibles besoins des cultures.

© N.C.

Après le mois de janvier très pluvieux et doux, la première quinzaine de février a été moins arrosée et surtout relativement froide. Si la douceur de janvier a permis aux cultures de prendre une relative avance par rapport à la normale, la croissance s’est considérablement ralentie. Les variétés les plus précoces, lorsqu’elles ont été semées tôt, ont amorcé leur montaison. Dans de rares cas, le stade a déjà été atteint. Dans toutes les autres situations, en raison des conditions plus fraîches, du moment et des jours encore courts, les stades épi 1 cm ne surviendront au plus tôt qu’au début du mois de mars.
Du côté des stocks d’azote dans le sol, la situation s’est stabilisée. Le lessivage s’est interrompu avec le temps moins pluvieux, la minéralisation demeure assez faible en raison des températures fraîches mais suffit à couvrir les faibles besoins actuels des cultures.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité