Aller au contenu principal

Céréales : peu d’urgence pour les premiers apports d’azote

Avec les températures fraîches enregistrées depuis un mois, le stade épi 1 cm commence seulement. Les stocks d’azote suffisent à couvrir les faibles besoins des cultures.

© N.C.

Après le mois de janvier très pluvieux et doux, la première quinzaine de février a été moins arrosée et surtout relativement froide. Si la douceur de janvier a permis aux cultures de prendre une relative avance par rapport à la normale, la croissance s’est considérablement ralentie. Les variétés les plus précoces, lorsqu’elles ont été semées tôt, ont amorcé leur montaison. Dans de rares cas, le stade a déjà été atteint. Dans toutes les autres situations, en raison des conditions plus fraîches, du moment et des jours encore courts, les stades épi 1 cm ne surviendront au plus tôt qu’au début du mois de mars.
Du côté des stocks d’azote dans le sol, la situation s’est stabilisée. Le lessivage s’est interrompu avec le temps moins pluvieux, la minéralisation demeure assez faible en raison des températures fraîches mais suffit à couvrir les faibles besoins actuels des cultures.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Restaurateurs et éleveurs réunis autour de mêmes valeurs
La société Dénoues a créé une marque pour restaurer le lien entre amoureux de bonne viande. L’idée ? Que l’éleveur sache où part…
Publicité