Aller au contenu principal

SÉCHERESSE
Céréaliers et éleveurs négocient en direct la paille à prix maîtrisé

La solidarité interdépartementale s’organise. Cent huit tonnes de paille en provenance de la Vienne ont rejoint les Deux-Sèvres mardi dernier. Un autre convoi est prévu la semaine prochaine.

Les remorques chargées de paille ont été pesées à la coopérative Terrena située à Beuxes.
Les remorques chargées de paille ont été pesées à la coopérative Terrena située à Beuxes.
© DR

Cent huit tonnes de paille  ont rejoint les Deux-Sèvres mardi 28 juin. A 17 h, 9 plateaux et 4 chargeurs conduits par des éleveurs des cantons de Saint-Varent, Thouars et Bressuire partaient de Beuxes dans la Vienne à destination de Sainte- Gemme, point de départ du convoi à vide le matin même. A 9 h 15, les 9 exploitants candidats à l’achat de la si précieuse matière étaient au rendez-vous fixé par Thierry Bernier, président syndical du canton de Saint-Varent. Pour maîtriser les dépenses, les exploitants prennent en charge le transport. « Nous sommes à une heure et demie voire deux heures de route de chez Jean Robert, le vendeur. L’opération est réalisable. »

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité