Aller au contenu principal

Retraites
“ Ces propositions vont dans le bon sens mais cela reste insuffisant ”

Interview de Hélène Blaud, présidente de la section départementale des anciens exploitants (Sdae), suite au plan de rattrapage sur trois ans des petites retraites agricoles annoncé par François Hollande.

Hélène Blaud, présidente de la Sdae.
Hélène Blaud, présidente de la Sdae.
© D. P.

François Hollande a fait de la réforme des retraites sa priorité pour la rentrée parlementaire (lire Agri79 du 9 août 2013). Quels sont les enjeux pour le secteur agricole ?
Les retraités du secteur agricole font partie des catégories socioprofessionnelles bénéficiant des plus faibles retraites en France. Pour une carrière complète et en intégrant le montant de retraite complémentaire obligatoire (RCO) un retraité agricole perçoit en moyenne 784 € par mois pour un homme et 552 € par mois pour une femme alors que la moyenne pour l’ensemble des régimes se situe à 1 835 € pour un homme et à 1 325 € pour une femme. L’enjeu de cette réforme pour notre secteur il est là ! Cette réforme doit permettre un rattrapage. Qui dit réforme dit changement en perspective. A ce stade des négociations, il y a le positif : François Hollande a confirmé le rattrapage des retraites agricoles mais jusqu’où et en combien de temps ? Il y a le négatif : la Cour des comptes et le rapport Moreau préconisent des ponctions supplémentaires chez les retraités. Attention à ce que ces deux mesures ne se neutralisent pas !

Les négociations autour de cette réforme sont d’ores et déjà lancées. Comment se déroulent-elles ?
Au ministère de l’Agriculture, une réunion de concertation a eu lieu le 1er août en présence de Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture ; de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé et de Germinal Peiro, député de la Dordogne. La MSA et les syndicats agricoles étaient conviés. Jean-Paul Bizien et Xavier Beulin faisaient partie de la délégation de la Fnsea. A cette occasion, la Section nationale des anciens exploitants a pu rappeler ses positions. Le ministère a fait des propositions chiffrées sur plusieurs sujets concernant tantôt les retraités actuels, tantôt les futurs retraités. Il s’agit de l’attribution de points gratuits de RCO aux retraités actuels ou futurs sous certaines conditions, des droits combinés pour les veuves et du relèvement à 75% du Smic du minimum retraite pour une carrière complète de chef d’exploitation. Pour nous, ces propositions vont dans le bon sens mais cela reste insuffisant.

Quelles sont vos principales revendications sur ce dossier ?
En matière de retraites de base, nous demandons que la bonification (actuellement 10%) attribuée aux retraités ayant élevé 3 enfants ou plus soit forfaitaire, que soient supprimées les minorations en cas de carrière incomplète. En matière de RCO, nous demandons l’attribution de points gratuits pour les conjoints et aides familiaux retraités justifiant d’un minimum d’activité au régime MSA, l’extension du dispositif des droits combinés à la RCO (c'est-à-dire permettre à la personne qui reprend l’exploitation de son conjoint suite à son décès de bénéficier des droits de RCO acquis par le défunt en complément des siens). Par ailleurs, nous réclamons que le niveau de retraite minimum atteigne 75% du Smic dans un premier temps pour ensuite aboutir à 85%. Enfin, nous demandons également que la retraite des agriculteurs soit calculée sur les 25 meilleures années et non sur la totalité de leur carrière.  Il s’agit tout simplement de remettre de l’équité et de la justice dans notre système de retraite.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité