Aller au contenu principal
Font Size

C’est déjà l’heure des premiers renouvellements Certiphyto

2019 sera les 10 ans de la mise en place du Certiphyto. Et donc l’heure des premiers renouvellements. Philippe Blondeau, chargé de missions ecophyto et biodiversité à la chambre régionale d’agriculture, rappelle qu’il ne faut pas rater ce rendez-vous.

© E.H.

Les agriculteurs vont-ils bientôt devoir renouveler leur Certiphyto ?
Oui, la certification est valable 10 ans. Le principe a été mis en place en 2009, donc c’est dès 2019 que les premiers agriculteurs vont être concernés. Il faut que le renouvellement soit fait entre 9 et 3 mois avant la date anniversaire.
Donc, quelqu’un qui aurait passé son Certiphyto en juillet 2009 peut le renouveler à partir de janvier prochain, et avant avril 2019. Peu d’agriculteurs sont concernés, car c’est surtout en 2010 qu’ils ont vraiment commencé à passer le Certiphyto.

Les agriculteurs vont-ils être prévenus de ces dates ?
Non, pas forcément. Aucun document officiel ne sera envoyé par l’administration. Les organismes de formation peuvent le faire. Pour les aider, la Draaf peut leur fournir la liste des agriculteurs qu’ils ont formés, ce qui pourra leur permettre d’informer les agriculteurs.

Que se passe-t-il si on ne fait pas le renouvellement dans les temps ?
Il faudra repasser le Certiphyto dans son intégralité, soit une formation de deux jours. Il est donc important que les agriculteurs vérifient d’eux-mêmes la date à laquelle ils ont passé leur Certiphyto et que les organismes de formation se renseignent auprès du service régional de formation et de développement de la Draaf pour obtenir la liste des agriculteurs qu’ils ont formé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité