Aller au contenu principal

Festiv’Agri Lezay
C’est l’agriculture qu’ils viennent défendre à Lezay

La troisième édition de Festiv’Agri Lezay est en préparation. La période des inscriptions se termine aux alentours du 10 mai pour les éleveurs des races Blonde d’Aquitaine, Parthenaise ou Prim’holstein qui souhaitent présenter des animaux. « Un site exceptionnel ». « Une équipe motivée et dévouée à l’organisation de la manifestation ». « Un événement qui allie la sécurité au confort ». Que l’on interroge les représentants de la race blonde d’Aquitaine, de la race Parthenaise ou bien de la race Prim’holstein, les propos sont unanimes. Festi’Agri Lezay est l’occasion, en un même lieu, sur un week-end, de faire la démonstration de l’importance sociale, du poids économique et des savoir-faire professionnels qui caractérisent le monde de l’élevage. Pour eux, pour leur race bien sûr, mais au-delà pour l’agriculteur, leur métier à tous, les éleveurs ont choisi de s’unir pour sensibiliser plus largement. Les 6, 7 et 8 juin, sous le foirail de Lezay, près de 300 animaux défileront sous le regard d’un public « qui sera d’autant plus nombreux que nous, syndicats de races faisons route ensemble », conviennent les uns après les autres Olivier Collardeau représentant la race blonde d’Aquitaine, Denis Boulenger pour la race Parthenaise et Cyril Deligné chef de file de la race laitière Prim’holstein. Pour la troisième année consécutive, les partenaires de l’élevage - vendeurs de matériel, d’agrofournitures, banques, institutionnels – prendront part à cette effervescence qui contribue à valoriser l’image de l’agriculture. 
Trois races pour un événementL’édition 2014 de Festiv’Agri Lezay sera le théâtre de trois concours d’animaux. Pour chacune des races, les inscriptions sont encore possibles jusqu’au 10 mai auprès des syndicats. La race blonde d’Aquitaine tiendra son épreuve régionale. Organisé par le syndicat des éleveurs de blondes d’Aquitaine de Poitou-Charentes et du Limousin, ce concours, lieu de sélection des animaux qui participeront au national, sera ouvert aux adhérents du syndicat des Deux-Sèvres. « Nous comptons sur 80 à 100 animaux », évalue Olivier Collardeau, le président du syndicat organisateur. Les résultats des élevages de la région à l’interrégional qui a eu lieu les 5 et 6 avril à Morlaix (29) promettent une belle prestation.La race Parthenaise qui une année sur deux délocalise son concours départemental (une année à Moncoutant, une année en itinérant) se fait un plaisir de s’installer pour quelques jours dans le sud Deux-Sèvres. Sans crainte aucune, la race envisage de venir avec 100 à 120 animaux. « A Lezay, la structure est particulièrement bien équipée. Le confort et la sécurité motivent la participation », juge Denis Boulenger en charge de l’organisation du départemental de la race et du challenge intercantonal. Les éleveurs de Coulonges sur l’Autize qui avaient remporté ce dernier l’an passé remettent le trophée en jeu. « Il s’agit de récompenser la plus belle présentation cantonale. Trois éleveurs au moins d’un même canton présentent un lot de quatre animaux adultes », précise le responsable. Le syndicat Prim’hostein, organisera son désormais traditionnel Lezay Star Show. Cyril Deligné est confiant. Une centaine de génisses devraient être transportées à Lezay à l’occasion de ce week-end événement. Les futures reproductrices concourront samedi 7 au cours de l’après midi.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité