Aller au contenu principal

Festiv’Agri Lezay
C’est l’agriculture qu’ils viennent défendre à Lezay

La troisième édition de Festiv’Agri Lezay est en préparation. La période des inscriptions se termine aux alentours du 10 mai pour les éleveurs des races Blonde d’Aquitaine, Parthenaise ou Prim’holstein qui souhaitent présenter des animaux. « Un site exceptionnel ». « Une équipe motivée et dévouée à l’organisation de la manifestation ». « Un événement qui allie la sécurité au confort ». Que l’on interroge les représentants de la race blonde d’Aquitaine, de la race Parthenaise ou bien de la race Prim’holstein, les propos sont unanimes. Festi’Agri Lezay est l’occasion, en un même lieu, sur un week-end, de faire la démonstration de l’importance sociale, du poids économique et des savoir-faire professionnels qui caractérisent le monde de l’élevage. Pour eux, pour leur race bien sûr, mais au-delà pour l’agriculteur, leur métier à tous, les éleveurs ont choisi de s’unir pour sensibiliser plus largement. Les 6, 7 et 8 juin, sous le foirail de Lezay, près de 300 animaux défileront sous le regard d’un public « qui sera d’autant plus nombreux que nous, syndicats de races faisons route ensemble », conviennent les uns après les autres Olivier Collardeau représentant la race blonde d’Aquitaine, Denis Boulenger pour la race Parthenaise et Cyril Deligné chef de file de la race laitière Prim’holstein. Pour la troisième année consécutive, les partenaires de l’élevage - vendeurs de matériel, d’agrofournitures, banques, institutionnels – prendront part à cette effervescence qui contribue à valoriser l’image de l’agriculture. 
Trois races pour un événementL’édition 2014 de Festiv’Agri Lezay sera le théâtre de trois concours d’animaux. Pour chacune des races, les inscriptions sont encore possibles jusqu’au 10 mai auprès des syndicats. La race blonde d’Aquitaine tiendra son épreuve régionale. Organisé par le syndicat des éleveurs de blondes d’Aquitaine de Poitou-Charentes et du Limousin, ce concours, lieu de sélection des animaux qui participeront au national, sera ouvert aux adhérents du syndicat des Deux-Sèvres. « Nous comptons sur 80 à 100 animaux », évalue Olivier Collardeau, le président du syndicat organisateur. Les résultats des élevages de la région à l’interrégional qui a eu lieu les 5 et 6 avril à Morlaix (29) promettent une belle prestation.La race Parthenaise qui une année sur deux délocalise son concours départemental (une année à Moncoutant, une année en itinérant) se fait un plaisir de s’installer pour quelques jours dans le sud Deux-Sèvres. Sans crainte aucune, la race envisage de venir avec 100 à 120 animaux. « A Lezay, la structure est particulièrement bien équipée. Le confort et la sécurité motivent la participation », juge Denis Boulenger en charge de l’organisation du départemental de la race et du challenge intercantonal. Les éleveurs de Coulonges sur l’Autize qui avaient remporté ce dernier l’an passé remettent le trophée en jeu. « Il s’agit de récompenser la plus belle présentation cantonale. Trois éleveurs au moins d’un même canton présentent un lot de quatre animaux adultes », précise le responsable. Le syndicat Prim’hostein, organisera son désormais traditionnel Lezay Star Show. Cyril Deligné est confiant. Une centaine de génisses devraient être transportées à Lezay à l’occasion de ce week-end événement. Les futures reproductrices concourront samedi 7 au cours de l’après midi.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
Ce qui va changer avec Egalim 2
Round final pour la loi Egalim 2. Les parlementaires sont tombés d’accord sur un texte qui entrera en application pour les…
De nouvelles formations à venir aux Sicaudières
À l’occasion de la rentrée du centre de formation des adultes au campus des Sicaudières a été annoncée l’ouverture de deux cursus…
Publicité