Aller au contenu principal

Chanvre: le décret autorisant la récolte de la fleur attendu pour le 1er semestre

© réussir

À l'occasion d'une réunion avec l'interprofession du chanvre le 29 janvier, la Mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (Mildeca) lui a annoncé que le décret autorisant la récolte de l'inflorescence de chanvre sur le territoire français est attendu pour le premier semestre. Ce texte doit permettre aux producteurs français de chanvre d'en commercialiser la fleur en vue d'extraire du cannabidiol, ou CBD, une molécule aux vertus relaxantes et considérée comme non-stupéfiante. L'interprofession appelle à la prudence les producteurs qui voudraient semer du chanvre au printemps avec le CBD comme seul débouché, car l'autorisation de récolter devrait être assortie de conditions qui pourraient avoir trait aux variétés ou aux itinéraires culturaux.

Ce décret devrait par ailleurs encadrer la transformation et la distribution de CBD en France. Un récent jugement de la Cour de justice européenne, en novembre 2020, enjoignait la France à autoriser la commercialisation de CBD, estimant que la molécule n'avait pas de propriété stupéfiante. Un travail est par ailleurs en cours au niveau européen pour harmoniser les règles des Etats membres concernant la commercialisation du CBD, a confié la Mildeca à l'interprofession. Le travail se fera produit par produit (p.ex. alimentation, cosmétique) et devrait prendre, quant à lui, «de longs mois».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité