Aller au contenu principal

Solidarité
Chaque année, 180 à 200 exploitants font appel au Résa

De gauche à droite : Valérie Berton, Nadège Hilary, secrétaire du Résa, et Sylviane Landeau.
De gauche à droite : Valérie Berton, Nadège Hilary, secrétaire du Résa, et Sylviane Landeau.
© DR

 

Le Réseau d’écoute et de solidarité en agriculture (Résa) conseille, guide, accompagne les exploitants qui pour une raison ou une autre ont besoin d’un soutien. A la demande des agriculteurs, l’équipe, trois salariés, intervient gratuitement. Deux animatrices, Valérie Berton (pour les agriculteurs du sud du département) et Sylviane Landeau (pour les agriculteurs du nord), font le point avec ceux qui en expriment le besoin. « Le Résa, c’est un moyen de prendre un peu de recul », soulignent les deux animatrices. Lassitude, besoin d’échanger, problèmes techniques et/ou économiques passagers ou profonds sur la ferme, difficultés familiales... sont autant de bonnes raisons de composer le numéro de ce service de solidarité professionnelle.

Chaque année, 180 à 200 exploitants osent demander de l’aide. Outre leur expertise, les animatrices apportent aux exploitants leur connaissance des outils efficaces et des structures les plus à même de prendre en charge leurs difficultés.

Le soutien apporté par l’équipe peut être ponctuel mais également beaucoup plus long. En ces temps de crise économique, il est conseillé de ne pas trop attendre pour prendre contact avec le service. « Il faut surveiller de près sa trésorerie. Lorsqu’elle se dégrade au point de rencontrer des retards récurrents de paiement, il est grand temps de demander de l’aide, encouragent les animatrices du Résa. Plus on intervient tôt, moins les solutions sont douloureuses et longues. Plus elles sont efficaces. »

Le Résa se trouve à la Maison de l’agriculture aux Ruralies. Tél. 05 49 77 15 36.


 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité