Aller au contenu principal

Solidarité
Chaque année, 180 à 200 exploitants font appel au Résa

De gauche à droite : Valérie Berton, Nadège Hilary, secrétaire du Résa, et Sylviane Landeau.
De gauche à droite : Valérie Berton, Nadège Hilary, secrétaire du Résa, et Sylviane Landeau.
© DR

 

Le Réseau d’écoute et de solidarité en agriculture (Résa) conseille, guide, accompagne les exploitants qui pour une raison ou une autre ont besoin d’un soutien. A la demande des agriculteurs, l’équipe, trois salariés, intervient gratuitement. Deux animatrices, Valérie Berton (pour les agriculteurs du sud du département) et Sylviane Landeau (pour les agriculteurs du nord), font le point avec ceux qui en expriment le besoin. « Le Résa, c’est un moyen de prendre un peu de recul », soulignent les deux animatrices. Lassitude, besoin d’échanger, problèmes techniques et/ou économiques passagers ou profonds sur la ferme, difficultés familiales... sont autant de bonnes raisons de composer le numéro de ce service de solidarité professionnelle.

Chaque année, 180 à 200 exploitants osent demander de l’aide. Outre leur expertise, les animatrices apportent aux exploitants leur connaissance des outils efficaces et des structures les plus à même de prendre en charge leurs difficultés.

Le soutien apporté par l’équipe peut être ponctuel mais également beaucoup plus long. En ces temps de crise économique, il est conseillé de ne pas trop attendre pour prendre contact avec le service. « Il faut surveiller de près sa trésorerie. Lorsqu’elle se dégrade au point de rencontrer des retards récurrents de paiement, il est grand temps de demander de l’aide, encouragent les animatrices du Résa. Plus on intervient tôt, moins les solutions sont douloureuses et longues. Plus elles sont efficaces. »

Le Résa se trouve à la Maison de l’agriculture aux Ruralies. Tél. 05 49 77 15 36.


 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité