Aller au contenu principal

Solidarité
Chaque année, 180 à 200 exploitants font appel au Résa

De gauche à droite : Valérie Berton, Nadège Hilary, secrétaire du Résa, et Sylviane Landeau.
De gauche à droite : Valérie Berton, Nadège Hilary, secrétaire du Résa, et Sylviane Landeau.
© DR

 

Le Réseau d’écoute et de solidarité en agriculture (Résa) conseille, guide, accompagne les exploitants qui pour une raison ou une autre ont besoin d’un soutien. A la demande des agriculteurs, l’équipe, trois salariés, intervient gratuitement. Deux animatrices, Valérie Berton (pour les agriculteurs du sud du département) et Sylviane Landeau (pour les agriculteurs du nord), font le point avec ceux qui en expriment le besoin. « Le Résa, c’est un moyen de prendre un peu de recul », soulignent les deux animatrices. Lassitude, besoin d’échanger, problèmes techniques et/ou économiques passagers ou profonds sur la ferme, difficultés familiales... sont autant de bonnes raisons de composer le numéro de ce service de solidarité professionnelle.

Chaque année, 180 à 200 exploitants osent demander de l’aide. Outre leur expertise, les animatrices apportent aux exploitants leur connaissance des outils efficaces et des structures les plus à même de prendre en charge leurs difficultés.

Le soutien apporté par l’équipe peut être ponctuel mais également beaucoup plus long. En ces temps de crise économique, il est conseillé de ne pas trop attendre pour prendre contact avec le service. « Il faut surveiller de près sa trésorerie. Lorsqu’elle se dégrade au point de rencontrer des retards récurrents de paiement, il est grand temps de demander de l’aide, encouragent les animatrices du Résa. Plus on intervient tôt, moins les solutions sont douloureuses et longues. Plus elles sont efficaces. »

Le Résa se trouve à la Maison de l’agriculture aux Ruralies. Tél. 05 49 77 15 36.


 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité