Aller au contenu principal

Chiens de troupeaux: deux mois de sursis requis contre un éleveur à Gap

© DR

Le procureur du tribunal de Gap aurait requis deux mois de prison avec sursis et plusieurs amendes de quelques centaines d’euros contre un éleveur ovin lors d'une audience du 20 septembre, d'après la FNO (éleveurs ovins, FNSEA). Les chiens de protection de l’éleveur avaient attaqué quatre personnes au cours de l’été 2020, dont une femme forcée à cinq jours d’incapacité totale de travail (ITT).

«Dans les Hautes-Alpes, cette décision serait une première. Nous comprenons les pénalités, mais il serait insupportable que l’éleveur soit condamné à du sursis», souligne Lionel Horcière, co-président de la FDO 05 (Fédération départementale ovine). Car le sursis, explique-t-il, pourrait entraîner de la prison ferme dans le cas d’une éventuelle seconde procédure contre le même éleveur. En soutien à leur collègue, les agriculteurs du département ont déposé devant le tribunal une douzaine de brebis tuées la nuit précédente par le loup.

À la sortie de l’audience, la chambre et les syndicats ont également rencontré les services de l’Etat. «Pour éviter les problèmes, près de la moitié des éleveurs de la région ne possèdent pas des chiens de protection. Comme moi, ils regroupent leurs troupeaux dans les parcs la nuit», explique Lionel Horcière. Décision du tribunal attendue le 18 octobre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
Des panneaux photo, oui, mais lavés une à deux fois par an
Le développement du photovoltaïque ne se dément pas, sur les bâtiments agricoles mais pas seulement. Avec sa société Photon…
Publicité