Aller au contenu principal

Agronomie
Choisir et implanter des couverts végétaux dans un système sans labour

Fin septembre, une douzaine d’agriculteurs se retrouvaient, à l’invitation du Civam du Haut Bocage, pour échanger autour de l’agriculture de conservation des sols. Nicolas Courtois, technicien suisse, avait fait le déplacement pour partager ses savoirs.

Nicolas Courtois a présenté à la douzaine de participants l’intérêt d’avoir un sol bien structuré et pourvu en matière organique avant de commencer la réduction du travail du sol.
© Civam

Depuis plusieurs années, le groupe « cultures économes » du Civam Haut Bocage se retrouve pour échanger sur l’allongement et la diversification des rotations, la diminution de l’utilisation des produits phytosanitaires et plus récemment sur la réduction du travail du sol sans recours aux herbicides. C’est dans ce cadre que le 30 septembre dernier a eu lieu une formation sur les couverts végétaux, perçus comme piliers de l’Agriculture de Conservation des sols. Etaient présents une douzaine d’agriculteurs·rices, un technicien de la FdCuma 79 et l’intervenant Nicolas Courtois, de l’association AgriGenève. Ce dernier travaille depuis une dizaine d’années avec des céréaliers en semis direct ou Techniques Culturales Simplifiées (TCS) dans la plaine de Genève.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
La vente de taureaux des Sicaudières se tiendra en présentiel et en ligne
Le 12 mars, la station d’évaluation du lycée agricole de Bressuire proposera 35 taureaux à la vente. Dernière vente de charolais…
Publicité