Aller au contenu principal

Bio
Cinq nouvelles conversions dans le bocage

L’échéance des dossiers PAC précipite la conversion de cinq exploitants déjà engagés dans un mode de production proche de celui de l’agriculture biologique.

L’année 2008 a enregistré 25 conversions en bio.
L’année 2008 a enregistré 25 conversions en bio.
© DR

Eleveurs de bovins, de porcins et d’ovins, cinq exploitants s’apprêtent à franchir un nouveau pas. Au printemps, les MAE signées, les dossiers PAC enregistrés, ces candidats à la conversion compteront parmi les agriculteurs respectant le cahier des charges de l’agriculture biologique. La confirmation d’un engagement de longue date pour certains. Un départ sur des bases solides pour les plus jeunes. La volonté d’approvisionner un marché construit de toutes pièces sur la transparence et la confiance entre producteurs et consommateurs pour d’autres.

Deux jours d’accompagnement
Parce que sur les exploitations, les techniques de productions sont proches de celles cadrées par le référentiel AB, Biosèvres accompagne, durant deux jours seulement, ces producteurs du Bocage. « Nous faisons le point sur les pratiques qui ne collent pas au cahier des charges. Tous travaillent avec le Civam. Leur conduite d’élevage est déjà très orientée », confirme Anne Barbier, animatrice de Biosèvres.
25 en 2008, 5 en cette fin d’hiver, une bonne vingtaine dans les mois à venir. Doucement, l’agriculture biologique s’impose dans les exploitations.
« Beaucoup de producteurs se renseignent. Les nombreux contacts établis ces derniers mois nous donnent bon espoir de voir 2009 se terminer sur une trentaine de conversions. » Le développement de l’agriculture biologique, c’est aussi une question de dynamique locale. Plus il y aura d’exploitants engagés sur un territoire, plus cette possibilité gagnera du crédit au sein même de la population agricole.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité