Aller au contenu principal

Colza, les altises en petit nombre

Les adhérents du groupe des jeunes céréaliers du niortais observent les cultures. Altises et autres noctuelles sont peu présentes.

Les échanges générés par la demi-journée d’observation organisée par le groupe des jeunes céréaliers du niortais permettent aux exploitants de confronter leurs choix et, le cas échéant, d’adapter leur conduite. Un soutien technique important.
Les échanges générés par la demi-journée d’observation organisée par le groupe des jeunes céréaliers du niortais permettent aux exploitants de confronter leurs choix et, le cas échéant, d’adapter leur conduite. Un soutien technique important.
© C.P.

Le labour et le programme de désherbage développé sur la parcelle de colza du Gaec La Couture à Saint-Maxire est sans faille. Jeudi 21 septembre, lors de son tour de plaine, le groupe des jeunes céréaliers du niortais n’a pu que constater l’efficacité de la conduite. « Il n’y a pas de repousse de graminées. La pression est faible », commente Mathieu Guilbot. Le président du groupe comptait parmi la dizaine d’adhérents ayant répondu présents à cette demi-journée d’observation. « La chambre d’agriculture nous accompagne. Éric Baraton, le technicien, a pour seule finalité la technique. Cette année, le travail avec le groupe m’a sécurisé dans mes décisions. J’envisageais de ne faire qu’un fongicide sur céréales. Les tours de plaines, les échanges au printemps avec technicien et collègues m’ont rassuré. Je fais 75 q de moyenne en blé avec des pointes à 79 q. L’impasse m’a permis d’économiser 40 €/ha sans conséquence sur les rendements », pose l’exploitant. Alors cet automne, Mathieu participera autant que faire se peut aux rendez-vous fixés par le groupe.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité