Aller au contenu principal

Colza : semer maintenant pour contrer les insectes

C’est dès à présent qu’il faut élaborer une stratégie pour limiter la nuisibilité des insectes d’automne : viser une levée avant le 1er septembre, une croissance dynamique et une association avec une légumineuse.

Face aux altises (adultes et larves) et aux larves de charençon, le colza dispose d’atouts pour se protéger.
Face aux altises (adultes et larves) et aux larves de charençon, le colza dispose d’atouts pour se protéger.
© Terres Inovia

ans un contexte de diminution du nombre de matières actives chimiques disponible, et du développement de résistances des altises et charançon du bourgeon terminal aux pyréthrinoïdes, s’appuyer sur l’agronomie est indispensable. Parmi les ravageurs d’automne du colza, les altises adultes, les larves d’altises et les larves de charançon du bourgeon terminal requièrent une attention particulière. Face à ces trois ravageurs, le colza dispose de sérieux atouts pour se protéger, à condition d’activer les bons leviers au bon moment. En effet, le moyen le plus efficace pour faire face à ces insectes est de réussir l’implantation et de favoriser une croissance régulière du colza à l’automne et à la reprise, au printemps.
Quant au recours aux dernières solutions chimiques efficaces, il devra se limiter aux situations de nécessité absolue, afin de conserver leur efficacité le plus longtemps possible.

A lire la suite dans Agri 79 du 3 août

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Réserves de substitution, Sèvres Niortaise
Les agriculteurs s'engagent collectivement à réduire de 50% les produits phytosanitaires à horizon 2025
Deux ans jour pour jour après la signature du protocole d'accord, la commission d'évaluation et de surveillance, en charge du…
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité