Aller au contenu principal

Gaec
Comment rendre attractif le métier d’éleveur laitier

À Saint-Symphorien, cela fait dix-neuf ans que six éleveurs laitiers ont choisi de s’associer pour développer leur exploitation. Ils ont aussi anticipé la transmission, dont l’heure approche pour trois d'entre eux. 

Au Gaec La Petite Rivière (de gauche à droite) : Patrice Sourisseau, Sébastien et Alain Bobineau, Jean-Pierre Sourisseau, Benjamin et Didier Rambaud, Jean-François Gibault ont « l’âme du partage et l’envie d’avancer en collectivité. »
© M. Rambaud

Innover et diversifier pour trouver de la plus-value, c’est le leitmotiv du Gaec La Petite Rivière, situé à Saint-Symphorien. Depuis 2001, des éleveurs et céréaliers se sont associés pour monter un outil de travail performant, avec moins de pénibilité et plus de temps pour leur vie personnelle. Dans les trois prochaines années, ce sont trois départs à la retraite qui se profilent. Les associés ont choisi de conserver la structure telle qu’elle est, avec ses 690 ha de SAU et 170 vaches, dont 40 allaitantes. « Il n’est pas question de supprimer une partie du troupeau. Il permet de faire vivre six familles », argumente Didier Rambaud, l’agriculteur à l’origine de ce projet. Animé par une philosophie de travail de groupe, le Gaec pense là aussi la transmission en collaboration. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité