Aller au contenu principal
Font Size

Gaec
Comment rendre attractif le métier d’éleveur laitier

À Saint-Symphorien, cela fait dix-neuf ans que six éleveurs laitiers ont choisi de s’associer pour développer leur exploitation. Ils ont aussi anticipé la transmission, dont l’heure approche pour trois d'entre eux. 

Au Gaec La Petite Rivière (de gauche à droite) : Patrice Sourisseau, Sébastien et Alain Bobineau, Jean-Pierre Sourisseau, Benjamin et Didier Rambaud, Jean-François Gibault ont « l’âme du partage et l’envie d’avancer en collectivité. »
© M. Rambaud

Innover et diversifier pour trouver de la plus-value, c’est le leitmotiv du Gaec La Petite Rivière, situé à Saint-Symphorien. Depuis 2001, des éleveurs et céréaliers se sont associés pour monter un outil de travail performant, avec moins de pénibilité et plus de temps pour leur vie personnelle. Dans les trois prochaines années, ce sont trois départs à la retraite qui se profilent. Les associés ont choisi de conserver la structure telle qu’elle est, avec ses 690 ha de SAU et 170 vaches, dont 40 allaitantes. « Il n’est pas question de supprimer une partie du troupeau. Il permet de faire vivre six familles », argumente Didier Rambaud, l’agriculteur à l’origine de ce projet. Animé par une philosophie de travail de groupe, le Gaec pense là aussi la transmission en collaboration. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Publicité