Aller au contenu principal

Gaec
Comment rendre attractif le métier d’éleveur laitier

À Saint-Symphorien, cela fait dix-neuf ans que six éleveurs laitiers ont choisi de s’associer pour développer leur exploitation. Ils ont aussi anticipé la transmission, dont l’heure approche pour trois d'entre eux. 

Au Gaec La Petite Rivière (de gauche à droite) : Patrice Sourisseau, Sébastien et Alain Bobineau, Jean-Pierre Sourisseau, Benjamin et Didier Rambaud, Jean-François Gibault ont « l’âme du partage et l’envie d’avancer en collectivité. »
© M. Rambaud

Innover et diversifier pour trouver de la plus-value, c’est le leitmotiv du Gaec La Petite Rivière, situé à Saint-Symphorien. Depuis 2001, des éleveurs et céréaliers se sont associés pour monter un outil de travail performant, avec moins de pénibilité et plus de temps pour leur vie personnelle. Dans les trois prochaines années, ce sont trois départs à la retraite qui se profilent. Les associés ont choisi de conserver la structure telle qu’elle est, avec ses 690 ha de SAU et 170 vaches, dont 40 allaitantes. « Il n’est pas question de supprimer une partie du troupeau. Il permet de faire vivre six familles », argumente Didier Rambaud, l’agriculteur à l’origine de ce projet. Animé par une philosophie de travail de groupe, le Gaec pense là aussi la transmission en collaboration. 

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité