Aller au contenu principal

Commerce équitable: Max Havelaar s'ouvre aux producteurs français

© Max Havelaar

Le label équitable Fairtrade / Max Havelaar s’ouvre aux producteurs français et lance un appel à manifestation d’intérêt des agriculteurs, collecteurs et transformateurs des filières lait et blé, annonce l’ONG lors d’une conférence le 5 mai. L’objectif de ce nouveau dispositif de certification ?

«Soutenir, sans attendre, les producteurs français les plus fragiles économiquement».

Le cahier des charges prévoit la fixation d’un prix garanti à partir de prix de revient établi territoire par territoire, une rémunération de l’exploitant de 1,5 Smic ainsi qu’une durée d’engagement de trois ans. Tous les agriculteurs français ne seront pas éligibles.

La première condition sera la localisation de la ferme dans un «territoire vulnérable». Ces zones sont notamment définies en fonction du revenu moyen du territoire qui devra être inférieur au smic et en fonction des rendements des sols. Un tiers de la superficie française est concernée.

Ensuite chaque exploitation doit répondre à au moins un des trois critères: un revenu inférieur au Smic ou être installé depuis moins de 10 ans ou être en conversion vers le bio. «Nous espérons lancer les premiers produits à la fin de l’année», souhaite Blaise Desbordes, directeur général de Max Havelaar.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
La qualité de la farine donne du grain à moudre aux boulangers
Pétrir, mouler et cuire restent les gestes séculaires de la fabrication du pain, mais les ingrédients de base sont choisis selon…
Les travaux vont pouvoir commencer pour sept réserves

Jeudi 28 mai, le Tribunal administratif de Poitiers a rendu une première décision concernant l’autorisation environnementale…

Publicité