Aller au contenu principal

« Connaître les gènes qui existent et leurs fonctions »

Étienne Bucher, directeur de recherche à l’Inra d’Angers, a mené des recherches sur le génome de la pomme.

© N.C.

Vous travaillez sur le génome du pommier. Sur quoi portent vos recherches ?
Ce qui nous intéresse le plus, c’est la mémoire des plantes. On cherche à savoir quelles informations peuvent être transmises d’une génération à l’autre d’une plante, mais cela indépendamment du génome et des séquences de l’ADN. Le but est d’améliorer la résistance aux pathogènes pour pouvoir utiliser moins de pesticides, pour produire la même quantité avec des vergers plus petits. Pour cela, il faut connaître quels sont les gènes qui existent dans le génome, quelles sont leurs fonctions pour protéger la plante contre les pathogènes. C’est pour cela qu’on a séquencé le génome entier du pommier. On a décortiqué quasiment la totalité des gènes qui sont présents dans le génome. On en a trouvé 42 000. En comparaison, le génome humain en a 23 000.


Quelles technologies utilisez-vous ?
On a utilisé les technologies les plus modernes, de nouvelles méthodes, de nouvelles machines de séquençage d’ADN qui nous permettent d’avoir de très longs fragments continus d’informations sur la séquence.

Qu’avez-vous découvert ?
On a la liste des gènes qui existent, on a une idée sur leur fonction à peu près. Mais ce qu’on a aussi découvert, c’est qu’il y a cette transmission de mémoire qui peut exister chez les plantes et qui peut influencer par exemple la taille du fruit. C’est un argument très important pour les producteurs de savoir quels sont les gènes qui jouent un rôle dans le contrôle de la taille du fruit.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité