Aller au contenu principal

Consultation sur la Pac 2022: les 17 mesures proposées par l’Assemblée citoyenne pour l'agriculture

© CNDP

Après trois jours de concertation du 25 au 27 septembre, l’Assemblée citoyenne pour l’agriculture (ACA)* a adopté - à 100 voix contre 9 - un «Nouveau contrat pour l'agriculture» dans le cadre de l’élaboration de la déclinaison française de la Pac 2022, le Plan stratégique national (PSN). Après trois jours de débat et de conférence nourrie par des experts, la centaine de citoyens tirés au sort ont identifié six objectifs (transition agricole, rémunération, accès à l’alimentation, efficacité économique, harmonisation européenne, gouvernance territoriale) et 17 leviers (mesures) pour les atteindre.

Trois grands thèmes ressortent des mesures proposées, à commencer par l’environnement. L’ACA propose de renommer la Pac en «Paec» (agricole et environnementale), de conditionner les aides à l’environnement, notamment celles du 2nd pilier ; décorréler les aides à l’hectare et à la tête de bétail... Le deuxième thème qui se distingue est l’étiquetage : l’ACA souhaite qu’il soit «plus simple et plus complet», et elle demande la création d’un label sur le bien-être animal et d’un étiquetage «équitable». Le troisième thème est celui des circuits courts. L’ACA propose de les «subventionner» et d’y consacrer une part des aides du 2nd pilier de la Pac.

 

* ACA : un groupe de 134 Français tirés au sort s'est réuni à Paris le week-end dernier dans le cadre du "grand débat national sur l'agriculture" qui doit servir à définir la position de la France dans les négociations de la future politique agricole commune (Pac)

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Les exploitants agricoles, piliers des sapeurs-pompiers volontaires
Parce qu’il doit assurer l’avenir, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis 79) est à la recherche de volontaires…
Publicité